La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur André Gide

Ouvrages chroniqués

Souvenirs de la cour d’assises
de André Gide
2009
Fils et neveu de juriste, Gide a toujours été passionné par la question de la justice. En mai 1912, le sort le désigne et il participe, pendant douze jours, à une session de la cour d’assises de Rouen. Il y prend de nombreuses notes. Un an plus tard, alors qu’il vient d’achever Les Caves du Vatican (rappelons-nous le crime grotesque et cruel de Lafcadio et sa théorie de l’« acte gratuit »…), il reprend ces notes et écrit ces Souvenirs. Il semble donc que nous lisions un simple compte-rendu mais avec Gide rien n’est jamais simple ! En vérité il s’agit bien d’un livre composé avec...
Thierry Cecille
mars 2009
Le Matricule des Anges n°101
Le Ramier
de André Gide
2002
André Gide serait-il devenu aujourd’hui si scandaleux ? La publication du Ramier, court texte inédit et charnel, s’accompagne d’un pudique arsenal de précautions. Ou bien : voici un fragment autobiographique, d’une dizaine de pages -Gide, en 1907, approche de la quarantaine, et, ce soir d’été, avec d’autres notables, il fête l’élection de son ami Eugène Rouart « au conseil d’arrondissement » d’une bourgade du Sud-Est. Dîner, bal populaire avec « orchestre médiocre » mais « foule attrayante ». Les trois « estafettes bicyclistes de choix », en particulier, éveillent le désir. Gide, pourtant préalablement « passablement épuisé » par d’autres adolescents du « troupeau » de proies plus ou moins offertes, emmène dans sa chambre Ferdinand, 15 ans. « Un...
Thierry Cecille
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42