La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Anne Serre

A propos

Chataguimer des bouanges La romancière Anne Serre surgit où on ne l’attend pas. En dehors de toute injonction du temps, elle choisit d’exercer de nouveaux mots au gueuloir. Bien connue des Services de bibliographie, la romancière Anne Serre a surpris souventes fois ses lectrices et lecteurs. À l’occasion de la parution de Petite table, sois mise ! (Verdier, 2012), par exemple, un très beau livre libre, parfois qualifié de fantaisie érotique. Cette année, elle récidive en produisant, toujours avec la même fraîche et désinvolte liberté, un objet littéraire « décalibré », si l’on peut dire, pour concasser les conventions. Et, apparemment, Anne Serre a de plus en plus de mal à respecter tout ce qui serait conventionnel. Sa Grande tiqueté, déambulation gyrovague...
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209

La femme et le narrateur

La romancière Anne Serre continue d’écrire la vie selon son singulier point de vue. Énigmatique figure, son « narrateur » saisit pour elle ce qu’il importe de ne pas négliger. C’est sous les auspices d’Alphonse Daudet qu’Anne Serre ouvre son nouveau roman, Un chapeau léopard. « Ah, qu’elle était jolie, Fanny, du temps de son enfance. » Cet incipit qui emprunte directement à » La Chèvre de monsieur Seguin « tente de retrouver la figure d’une jeune femme disparue, Fanny, capricante superbe, volontaire et attendrissante dont le destin s’est par malheur évanoui....
juin 2008
Le Matricule des Anges n°94

Ouvrages chroniqués

Au cœur d’un été tout en or
de Anne Serre
2020
Apothéose en forme d’hypothèses
Éric Dussert
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214
Article non disponible
Voyage avec Vila-Matas
de Anne Serre
2017
Qu’est-ce qu’écrire, sachant que celui qui écrit n’est pas la même personne que celle qui vit ? De cette source d’intranquillité, Anne Serre fait tout un roman. Pourquoi et comment ça naît un roman ? Comment ça s’écrit ? Ces questions forment la trame du dernier livre d’Anne Serre. Elle s’y met en scène dans le train la conduisant de Paris à Montauban, où elle est invitée à un festival littéraire. Tout en se laissant happer par ce qu’elle voit par la fenêtre, elle rêvasse au lieu de lire, comme elle en avait l’intention, l’un des derniers romans de Vila-Matas, un auteur qu’elle place très haut, même si « aujourd’hui nul ne peut plus être Walser ou Kafka ». C’est que l’art d’Enrique Vila-Matas est celui qui s’ajuste le mieux à son désir, tout en...
Richard Blin
mars 2017
Le Matricule des Anges n°181
mat
de Anne Serre
2005
Dans le tarot, « le mat » est ce curieux vagabond équipé d’un bonnet à grelots, d’un baluchon et d’un animal indéfinissable. Le mat est le coup final des échecs et le surnom d’un parrain de la pègre marseillaise, Jacky le Mat, connu pour l’aisance avec laquelle il défouraillait. Pour Anne Serre, Le.Mat c’est la figure ambivalente du tarot (de Marseille également), cet errant qu’elle a croisé un jour sur un chemin de montagne, dans ses lectures (Hamelin, le Mistigri, Orphée), celui qui s’insinue dans ses livres à son corps défendant, cet errant qui la trouble et dont elle a fait le sujet...
Éric Dussert
janvier 2006
Le Matricule des Anges n°69