La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Augusto Monterroso

Ouvrages chroniqués

La Lettre e
de Augusto Monterroso
2009
Beau pari d’éditeur que de faire exister pour le lecteur français un texte indéniablement passionnant, truculent et foisonnant de l’un des plus grands auteurs de la littérature latino-américaine. Augusto Monterroso, guatémaltèque de naissance et mexicain d’adoption, livre sous la forme très libre et ouverte d’un journal une mine de réflexions, brefs récits, souvenirs et anecdotes au sujet de la chose littéraire, mais aussi des enseignements de bibliophile et d’érudit exceptionnel. Plume alerte, esprit vif, humour contrôlé, bonne dose d’auto-ironie et peu d’esprit de révérence font que la...
Marta Krol
mai 2009
Le Matricule des Anges n°103
Mouvement perpétuel
de Augusto Monterroso
2004
Dans un livre à tiroirs où le coq-à-l’âne côtoie le vol de la mouche, Augusto Monterroso nous convie à une fête qui célèbre la musique feutrée des mots. Entre la page écrite du livre de Monterroso et ce qu’on reçoit au cours de la lecture, persiste un léger flottement. Peut-être parce que, fixé sur nous, on ressent la présence du regard de l’auteur. Le sens est-il dans ce qu’on lit ou bien dans ce regard, et le sourire qui va avec, léger et grave, compatissant à notre questionnement ? Drôle de livre que ce livre, charmant et un peu inquiétant, assemblage hétéroclite de réflexions, de récits minuscules, de chroniques, et de choses inclassables. Né en 1921 au Honduras, le Guatémaltèque Augusto Monterroso a passé la plus grande partie de sa...
Jean Laurenti
janvier 2005
Le Matricule des Anges n°59