La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Christine Angot

A propos

Christine Angot, la bâtarde libre L’oeuvre de l’écrivain montpelliérain trouble par son apparence de confession. C’est qu’entre l’autobiographie et la fiction, la frontière est mince. On est toujours dans un entre-deux, un passage qui conduit d’une intimité à l’autre, de celle de l’écrivain à celle du lecteur. Au plus brûlant de la vie. On pourrait dire, sans mentir, que Christine Angot est morte d’une longue maladie, à Amiens. C’est en tout cas ce qui est décrit dans Vu du ciel son premier roman. L’auteur, en effet, met en scène dans la majorité de ses livres un personnage homonyme qui donne au récit une apparence de...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Bibliographie

Les Autres - roman 1997, Fayard Léonore, toujours - roman 1997, Fayard (1993, L’Arpenteur) Interview - roman 1997, Pocket (1995, Fayard) Nouvelle Vague - théâtre 1993, Comp’act Corps plongés dans un liquide - théâtre 1993, Comp’act Not to be - roman 1991, L’Arpenteur Vu du ciel - roman 1990, L’Arpenteur
À paraître
L’Usage de la vie
- théâtre I (ce volume reprendra...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Nous, ces autres

Je n’avais plus d’idée. J’ai demandé aux autres de me parler. Ils ont des vies, qu’on doit pouvoir raconter. Je me disais. Les autres.« L’incipit de Les Autres ressemble à un passage de relais : après le je des romans précédents, passage au ils. On va entendre les voix de ces ils innombrables, souvent pas nommés, qui se croisent, s’entremêlent, font écho à leurs désirs. Le roman s’ouvre,...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Ouvrages chroniqués

L' Inceste
de Christine Angot
1999
Le succès médiatique rencontré par L’Inceste ne devrait pas faire oublier que Christine Angot est un écrivain. Son livre est là pour le rappeler, comme toute l’œuvre bâtie pour faire reculer nos propres limites. Il est étonnant tout autant que peu surprenant que le sixième roman de Christine Angot soit devenu l’événement de cette rentrée littéraire. Étonnant car ses livres ne se donnent pas facilement au lecteur. Il faut reconstruire les séquences, combler les vides, avaler des répétitions incessantes, comprendre le sens de la ponctuation, glisser sur les emprunts faits à d’autres. Mais ce succès médiatique est peu surprenant quand on sait que l’auteur d’Interview travaille sur la frontière très fine qui sépare la réalité de la fiction, ou plutôt la réalité de la littérature. Ça sonne vrai et...
Thierry Guichard
octobre 1999
Le Matricule des Anges n°28
L' Usage de la vie
de Christine Angot
1998
Parution, en un volume, de quatre pièces signées Christine Angot. Où la première personne du singulier est toujours le personnage principal. L’Usage de la vie qui ouvre ce recueil et Même si qui le clôt sont deux monologues d’un personnage nommé Christine Angot. Au centre du recueil : Corps plongés dans un liquide où les protagonistes parlent plus d’eux qu’ils ne se parlent et Nouvelle Vague monologue du personnage Frédéric. Ces deux dernières avaient paru originellement chez Comp’act. La disposition des textes ne respectent donc pas une chronologie d’écriture et masque un peu l’évolution de Christine Angot dramaturge. Libérée d’une certaine idée du théâtre (celle qui nécessite des personnages), plus directe (aucune histoire...
Thierry Guichard
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23