La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Daniel Biga

A propos

no révolution ! évolution si ! « Celui qui n’est pas révolutionnaire à vingt ans n’a pas de cœur ; celui qui est encore révolutionnaire à cinquante ans n’a pas de tête. » Vieille maxime pré-néandertalienne ? Je vois déjà les double-maîtres du cogito parigo ainsi que les bien-pensants du gauchisme endémique et les thuriféraires de la révolution hors saison me renvoyer aux poubelles à réaction. Pourtant cet antique adage mérite qu’encore on l’examine sous l’angle (aigu mais non obtus) de son expérience de vie. Moi qui suis un homme du rien-du-tout, ni du Café du Commerce ni du Café de Flore, à peine sorti de la Saoura et...
mars 2004
Le Matricule des Anges n°51

Ouvrages chroniqués

Octobre : Journal
de Daniel Biga
2017
Dans la vacance de l’après-Mai 68, Daniel Biga se met au défi de chroniquer sa propre aventure poétique. Réédition. Écrit en 1968, et publié cinq ans plus tard, Octobre est un récit d’apprentissage, celui d’un jeune homme plein d’angoisse, et tout à la fois d’énergie de vivre, dont le désir est sans doute de vouloir écrire. Son ambition se double également de l’admiration qu’il voue à de nombreux écrivains ou artistes, qu’il voudrait peut-être égaler. Cependant, et son auteur le précise dans l’entretien qui figure dans cette récente réédition, il s’agissait là pour lui d’une démarche particulière : « j’avais l’idée de faire un journal, un exercice quotidien. Mais c’est un cas à part dans mon travail....
Emmanuelle Rodrigues
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189
Le Chant des batailles
de Daniel Biga
C’est un livre gourmand, plus que gourmet, que le nouveau Daniel Biga. Gourmand de la chair des corps et de la chair des mots, Le Chant des batailles fait l’éloge du sexe, du désir « de la baise ». Et les batailles sont aussi celles qu’il faut sans cesse mener pour outrepasser les interdits et la morale. Succession de textes agencés dans une unité tenue par le « je » du narrateur, le livre se lit avec la frénésie dans laquelle il semble écrit. Tout n’est pas d’un égal bonheur, mais, justement, il s’agit de donner, dans la confession sans afféterie, ce qui dans la part obscure mêle la...
Thierry Guichard
août 1999
Le Matricule des Anges n°27
Carnets des refuges
de Daniel Biga
De format allongé (28/20 cm), cet ouvrage mêle la poésie de Daniel Biga à une multitude de croquis, collages, photographies.Pour ceux qui connaissent la voix, toujours humble, attachante et sincère de Biga, une telle débauche esthétique surprendra.Car ce livre est beau, dans ses couleurs de couverture, sa mise en page et dans le choix d’un papier lourd et granuleux. La mise en page crée un triptyque.Sur la page de gauche court un long texte en prose dans lequel Daniel Biga évoque les refuges que le poète, mal fagotté dans ce monde, a pu trouver.Lieux d’ermitage, ferme de l’enfance, mais...
Thierry Guichard
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22