La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Didier Goupil

Ouvrages chroniqués

Le Jour de mon retour sur terre
de Didier Goupil
2003
Peut-on écrire des fictions sur l’horreur que l’horreur de la réalité a déjà dépassées ? Après l’émouvant Femme du monde, Didier Goupil revient sur le 11 septembre 2001. Même si l’auteur agrémente l’histoire d’une esthétique de S-F, on retrouve le cours bien connu des événements, de l’écroulement des Tours jumelles aux discours guerriers du Président des États-Unis. Ce déjà-vu fait du récit une pâle copie du drame. Malgré une triste charge contre l’empire capitaliste, la littérature ici reste ensevelie sous les décombres de l’Histoire. Était-il nécessaire de publier un roman où ce qui...
Thierry Guichard
septembre 2003
Le Matricule des Anges n°46
Femme du monde
de Didier Goupil
2003
Court roman ou longue nouvelle en fragments, Femme du monde se lit d’un rien et marque pourtant son lecteur. Dans une succession de courts tableaux (moins d’une page pour la plupart), Didier Goupil trace le portrait d’une femme née avec le XXe siècle et qui en traversera les horreurs. C’est une femme du monde d’abord, riche pense-t-on, oisive croit-on, qui prend des bains car « passer sous la douche serait au-dessus de ses forces ». On la retrouve plus loin, elle n’est plus « Madame » puisqu’elle est encore « Mademoiselle » ; c’est l’été 1927, elle rencontre « Monsieur » qui « swinguait...
Thierry Guichard
mars 2003
Le Matricule des Anges n°43
Maleterre
de Didier Goupil
Neuf nouvelles d’un jeune auteur taraudent la question de la création et de ce qu’elle mérite qu’on lui sacrifie. Maleterre de Didier Goupil. Didier Goupil est, à l’évidence, un lecteur de Pierre Michon. L’affirmation pourrait reposer sur quelques thèmes de son recueil de nouvelles Maleterre. De C’est un Chef-d’œuvre qui ouvre le recueil à L’Ogre qui le clôt, ce jeune écrivain de 32 ans aime tremper sa plume dans la palette des peintres. On songe alors àVie de Joseph Roulin et Maîtres et serviteurs de Michon (Verdier). On resterait, en disant cela, à la surface des choses. Car il suffit de lire l’excellente nouvelle qui donne le titre au recueil (et dont le MdA n°4 publia un extrait) pour se rendre compte combien la phrase ici,...
Thierry Guichard
septembre 1995
Le Matricule des Anges n°13