La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Dominique Noguez

A propos

Lénine l'artiste Pour célébrer le quatre-vingt-dixième anniversaire de la révolution bolchevique (octobre ou novembre 1917 selon le calendrier utilisé), Dominique Noguez réédite l’un de ses maîtres ouvrages, Lénine dada, qui avait en 1989 révolutionné l’histoire politique et artistique du siècle dernier. C’est au détour d’une recherche dans les manuscrits de Tristan Tzara conservés à la bibliothèque Jacques-Doucet à Paris que Dominique Noguez a connu l’illumination : sous ses yeux ébahis, il apparaissait que des poèmes de Tzara étaient de la main du révolutionnaire russe. De quoi revoir nombre de données...
octobre 2007
Le Matricule des Anges n°87

Ouvrage chroniqué

Les Martagons
de Dominique Noguez
Avec son nouveau roman, Dominique Noguez aurait pu dresser, comme le fit autrefois Bernard Frank avec Les Rats, le portrait de toute une génération. Mais Les Martagons (quatre garçons et une fille) s’apparente plutôt à un volume du Club des cinq en bibliothèque rose. Zélateur de la langue française, allergique à la modernité consumériste, l’auteur assène son lot de banalités où ne brille ni l’intelligence ni la beauté d’une culture qu’il défend. Dans un style qui se veut désespérément drôle (« On aurait entendu une mouche, même naine, voler »), Dominique Noguez fait mine d’écrire au...
Thierry Guichard
juin 1995
Le Matricule des Anges n°12