La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur E.D. Forgues

A propos

Forgues, un diable d'homme Premier traducteur de Melville, ce critique redouté fut à l’instar de Philareste Chasles un importateur de la littérature anglo-saxonne en France. Le 1er janvier 1843, le romancier Léon Gozlan écrit au critique E.-D. Forgues : « Mon cher Forgues,/ Depuis bientôt huit ans que vous prenez la peine d’appliquer votre spirituelle critique à mes œuvres, vous devez vous apercevoir, sans doute à regret, car vous avez un but en me critiquant, que je ne me hâte pas d’entrer dans la bonne voie. (…) ne pensez-vous pas qu’il est temps de mettre fin à ce travail sans fruit ?/ Vous pouvez être spirituel, fin, caustique, bienveillant, surtout en traitant d’autres sujets, et moi, je vous l’avoue, je ne me réformerai jamais, mais jamais (…). À quoi...
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178