La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Eddy Devolder

Ouvrages chroniqués

Anna Streuvels Illustration(s) de Lukasz Kurzatkowski
de Eddy Devolder
Elle s’appelait Anna Bronstein. Elle avait douze ans, des boucles châtain et des yeux bleus.« Elle vient d’arriver en garde d’Ostende, envoyée seule par sa mère, fuyant le nazisme. Eddy Devolder nous raconte sa vie en essayant de n’y mettre aucun pathos. Les faits suffisent. À Furnes, le notaire Streuvels, un ami de la famille, lui donne une nouvelle identité : elle sera sa nièce. Nouvelle maison, nouvelle vie et nouvelle langue : l’enfant souffre. Puis, la Belgique envahie, c’est chez la gouvernante que la jeune fille va s’installer et où il lui faudra rester cachée ; le notaire est...
Thierry Guichard
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33
Les Incroyable Péripéties d’Estebanico el Mauro
de Eddy Devolder
Il pourrait n’être question de rien dans le dernier livre d’Eddy Devolder que sa lecture serait jubilatoire. Son écriture relève de l’art et dresse le tableau des conquête en Amérique. Le roman (plutôt que poème épique comme indiqué en quatrième de couverture) d’Eddy Devolder recèle un piège tendu au lecteur. Le style de son auteur est d’une si rare beauté que l’on se laisse facilement bercer par la musique des phrases sans prendre garde à ce qu’elles nous disent. Elles sont ces phrases, comme de longs solos au cœur d’un morceau de be-bop, si longs et si envoûtants, qu’à les suivre on en oublie la mélodie Estebanico el Mauro, « le premier noir à fouler les terres d’Amérique du Nord », est un prince du langage. Messager des franciscains dont il exècre la religion, il...
Thierry Guichard
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4