La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Edith Thomas

Ouvrages chroniqués

Le Jeu d’échecs
de Edith Thomas
2018
Deux rééditions font ressortir de l’ombre l’un des plus beaux romans d’amour contemporain et son auteure, figure d’un engagement sans faille. Oubliez Zweig et Kasparov, le jeu dont il est question dans ce roman ne se joue pas en noir et blanc sur de petites cases. C’est d’amour qu’il s’agit, et si l’amour peut être un jeu, il est ici perdu d’avance. Aude, la narratrice et le double transparent de l’auteure, écrit une lettre à Stevan, l’amant d’un soir, disparu depuis sans explication. Cette lettre, elle ne l’enverra pas, elle l’écrit pour elle-même, sans jugement ni complaisance et pour solde de tout compte. Comment ne pas soupçonner dans ce livre paru en 1970 – quelques mois avant la mort d’Édith Thomas – une manière de bilan...
Yann Fastier
juin 2018
Le Matricule des Anges n°194
Le Témoin compromis
de Edith Thomas
2018
Deux rééditions font ressortir de l’ombre l’un des plus beaux romans d’amour contemporain et son auteure, figure d’un engagement sans faille. Oubliez Zweig et Kasparov, le jeu dont il est question dans ce roman ne se joue pas en noir et blanc sur de petites cases. C’est d’amour qu’il s’agit, et si l’amour peut être un jeu, il est ici perdu d’avance. Aude, la narratrice et le double transparent de l’auteure, écrit une lettre à Stevan, l’amant d’un soir, disparu depuis sans explication. Cette lettre, elle ne l’enverra pas, elle l’écrit pour elle-même, sans jugement ni complaisance et pour solde de tout compte. Comment ne pas soupçonner dans ce livre paru en 1970 – quelques mois avant la mort d’Édith Thomas – une manière de bilan...
Yann Fastier
juin 2018
Le Matricule des Anges n°194
Pages de journal
de Edith Thomas
Pages de journal et Le Témoins compromis deux livres d’Edith Thomas en quête d’une vérité identitaire et historique sur fond de résistance. La presse des mois derniers (notamment les suppléments littéraires du Monde et de Libération) a rendu compte des Pages de journal et du Témoin compromis d’Edith Thomas en rappelant leur genèse ainsi qu’en présentant les principaux thèmes qui sous-tendent ces livres frères : humanisme féminin de l’auteur, sa résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, son aventure au Parti communiste, sa mésentente avec Aragon… Ces études diachroniques, fortement influencées par la justification biographique, concluent en assurant que l’ensemble forme un témoignage bouleversant des années 30 à 50....
Didier Garcia
juin 1995
Le Matricule des Anges n°12
Le Témoin compromis
de Edith Thomas
Pages de journal et Le Témoins compromis deux livres d’Edith Thomas en quête d’une vérité identitaire et historique sur fond de résistance. La presse des mois derniers (notamment les suppléments littéraires du Monde et de Libération) a rendu compte des Pages de journal et du Témoin compromis d’Edith Thomas en rappelant leur genèse ainsi qu’en présentant les principaux thèmes qui sous-tendent ces livres frères : humanisme féminin de l’auteur, sa résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, son aventure au Parti communiste, sa mésentente avec Aragon… Ces études diachroniques, fortement influencées par la justification biographique, concluent en assurant que l’ensemble forme un témoignage bouleversant des années 30 à 50....
Didier Garcia
juin 1995
Le Matricule des Anges n°12