La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Elisa Shua Dusapin

Ouvrages chroniqués

Vladivostok circus
de Elisa Shua Dusapin
2020
Tout arrive : Nathalie, une jeune costumière francophone à peine sortie de l’école, est engagée par un trio d’acrobates du cirque de Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe. C’est l’hiver, le cirque en dur a fermé ses portes et, le temps d’une morte-saison, elle est chargée de créer les costumes qu’ils porteront lors d’un concours international de galipettes. Version longitudinale du trampoline, la barre russe ne fait pas de cadeaux : la rebondissante Anna doit avoir une confiance absolue en ses partenaires – le vieil Anton, le jeune Nino – seuls à même d’assurer son équilibre et de...
Yann Fastier
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216
Les Billes du Pachinko
de Elisa Shua Dusapin
2018
Claire, une jeune femme d’origine coréenne, revient au Japon visiter ses grands-parents, qui tiennent un établissement de pachinko, cette version nippone de la machine à sous, entre flipper et bandit manchot. Elle tente de les convaincre de l’accompagner en Corée, où ils n’ont plus mis les pieds depuis plus de cinquante ans. En attendant, elle donne des cours de français à Mieko, une petite fille solitaire pour laquelle elle se prend d’une affection à la mesure de son propre désarroi. « Le pachinko est un jeu collectif et solitaire » écrivait Roland Barthes dans L’Empire des signes. Rien...
Yann Fastier
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196