La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Emmanuel Carrère

A propos

Le temps retrouvé Des tendances paranoïdes du personnage de La Moustache ou celles de Philip K Dick, de la perversion de La Classe de neige au mensonge pathologique de L’Adversaire, les livres d’Emmanuel Carrère explorent différentes formes de dérèglement, les points de bascule. Avec Un roman russe, il pensait tourner la page. Mais le cauchemar et la folie ne sont parfois pas très loin. Après avoir longé le canal Saint-Martin où les Enfants de Don Quichotte se rappellent au bon souvenir de la République, nous avons bifurqué vers la gare de l’Est. Des jeunes filles, elles aussi apparemment de l’Est, s’adonnent à la mendicité avec véhémence et insultent dans un sabir incompréhensible les policiers venus à la rescousse. Une affiche nous informe cependant que la mairie de Paris entend rendre cet espace à nouveau « civilisé ». Ce trop de réel nous fait du bien… On appréhende la rencontre avec Emmanuel Carrère. On se demande à quel genre de type on va bien pouvoir avoir...
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82

Au coeur des ténèbres

Octobre 2000. Emmanuel Carrère se remet tant bien que mal de l’épreuve infligée par L’Adversaire. Ces murs de désespérance, ces histoires d’enfermement qui le précipitent dans des puits sans fond et dessinent « le plan du piège qui doit me broyer » lui sont de plus en plus insupportables. Il souhaite passer à autre chose, se tourner « vers le dehors, vers les autres, vers la vie. » On lui...
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82

Ouvrages chroniqués

Yoga
de Emmanuel Carrère
2020
Dans une méditation sur la dépression, Emmanuel Carrère impressionne par son art d’illuminer la bile. Yoga  : trompeur, le titre du nouveau livre d’Emmanuel Carrère. Quatre lettres d’une apparente torpeur mais, derrière, quatre cents pages de troubles et de terreurs. Et si terribles soient-elles, elles font entendre parfois, comme par miracle, la tonalité du bonheur. Ce texte presque essentiellement autobiographique n’est pas celui que l’auteur pensait d’abord écrire, en 2015. À l’origine, avant qu’on ne le diagnostique bipolaire de type 2, avant la noire déferlante dépressive, il avait en tête tout autre chose : « Écrire sur le ton de la conversation familière, un petit livre pas...
Anthony Dufraisse
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217
L' Adversaire
de Emmanuel Carrère
2000
Emmanuel Carrère tente de comprendre la motivation du geste criminel. La littérature, envisagée comme dernier recours devant l’impensable. Il arrive aux crimes d’être à l’étroit dans la réalité, tant le déroulement de certains événements paraît invraisemblable. Le nouveau texte d’Emmanuel Carrère (prix Fémina 1995 pour La Classe de Neige) place la vie de Jean-Claude Romand dans un espace où se mêlent réel et fiction, attachement au fait divers et déformation inévitable du travail d’écriture. Le but avoué : comprendre le geste de cet homme qui, par une nuit de janvier 1993, tua ses parents, sa femme et ses deux enfants, avant d’essayer de se supprimer lui-même. « Il est impossible de penser à cette histoire sans se dire...
Benoît Broyart
janvier 2000
Le Matricule des Anges n°29