La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Eric Plamondon

Ouvrages chroniqués

Oyana
de Eric Plamondon
2019
Avec Oyana, le Québécois Éric Plamondon se penche à nouveau sur les liens délicats entre identité, langage et territoire. Mai 2018 : l’ETA annonce officiellement sa dissolution. À 5 000 kilomètres de là, pour Oyana, c’est un autre genre de désintégration qui s’amorce : la fin de l’organisation séparatiste, comme « un second billet pour la liberté », signe l’autorisation de rentrer en France après vingt-quatre ans d’exil. Quitte à pulvériser d’un seul coup tout ce qu’elle s’est employée à construire jusqu’ici. Dans une longue lettre à l’homme qu’elle s’apprête à quitter, Oyana s’efforce, morceau par morceau, de reconstituer la vérité. En 1994, elle a découvert que son père biologique faisait partie du...
Camille Decisier
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201
Taqawan
de Eric Plamondon
2018
« Au Québec, on a tous du sang indien, écrit éric Plamondon. Si c’est pas dans les veines, c’est sur les mains ». Québec, 1981. Pendant que des millions de Québécois assistent, hypnotisés, à la première apparition télévisée de Céline Dion, une guerre locale sanglante déchire la petite péninsule de la Gaspésie, au nord de la poétique Baie des Chaleurs, et passe presque inaperçue aux yeux du monde. Le gouvernement tente d’interdire la pêche aux Mi’gmaq, une peuplade de quelques milliers d’habitants parqués dans des réserves, pour lesquels le saumon représente quasiment l’unique ressource économique. Une décision qui cristallise des enjeux socio-politiques beaucoup plus vastes, et qui remet sur le tapis...
Camille Decisier
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189