La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur François Bégaudeau

A propos

Les potes utiles Un trio de romanciers revient sur les événements politiques d’une année en France et sort leur représentation de l’ornière médiatique. Dans un bel exercice de pensée joyeuse. Voici qu’à la veille de l’élection présidentielle, trois romanciers, membres de la revue Inculte à qui on doit aussi la parution récente de Devenirs du roman (Naïve, 2007) reviennent sur trois événements qui ont marqué l’année écoulée. Du non au référendum sur la constitution européenne aux manifestations anti-CPE en passant par l’ « embrasement des banlieues », François Bégaudeau, Arno Bertina et Oliver Rohe font leur miel littéraire des soubresauts récents de notre société. Une année en France n’est cependant pas à proprement parler une analyse philosophique ou politique. Les trois...
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82

D’un tableau l’autre

Le quatrième roman de François Bégaudeau, 35 ans, est aussi réjouissant qu’effrayant. Sa peinture sur le motif d’un collège n’engage pas à l’optimisme, mais soulage malgré tout les zygomatiques. Et le romancier enchante à nouveau. Il n’aura pas fallu plus de trois ans à François Bégaudeau pour imposer son nom en librairie. Son quatrième roman, prouve si besoin était que le jeune homme possède un regard très affûté. Directement inspiré de son expérience de professeur de français dans un collège du XIXe arrondissement, Entre les murs nous fait vivre une année en classes. On pouvait craindre, aux premières pages, une...
février 2006
Le Matricule des Anges n°70

Ouvrages chroniqués

La Bonne nouvelle
de François Bégaudeau
2018
La fin du capitalisme envisagée comme une émission de télé-réalité. La Bonne Nouvelle est le dixième et dernier épisode d’un feuilleton théâtral commencé en 1999 par Benoît Lambert, (aujourd’hui directeur du Théâtre Dijon Bourgogne, centre dramatique national) autour de cette question singulière : pour ou contre un monde meilleur ? Benoît Lambert a passé commande d’écriture à François Bégaudeau pour la deuxième fois (la première a donné le texte La Devise, une pièce pour les lycéens autour de la devise française : Liberté, Égalité et Fraternité). Avec La Bonne Nouvelle, nous sommes en direct dans une émission de télé-réalité. Un animateur, Patrick,...
Laurence Cazaux
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193
La Devise
de François Bégaudeau
2016
François Bégaudeau passe la devise républicaine à la moulinette de la langue. En 2015, la France marquée par les attentats s’est mise à douter. De son avenir, de son modèle social, de ses fondements démocratiques. Il y avait manifestement dans la population un déficit de culture citoyenne et certains se proposaient d’enseigner plus solidement les fondements et les valeurs de la République. Il s’agissait de questionner un certain nombre de valeurs et de termes qui paraissant de tous temps évidents méritaient redéfinition. La République, la démocratie, la laïcité, les Droits de l’Homme, il fallait préciser le sens des mots. Et surtout définir un sens commun, valable...
Patrick Gay Bellile
février 2016
Le Matricule des Anges n°170
Fin de l’histoire
de François Bégaudeau
2007
Avec Fin de l’histoire, François Bégaudeau trace les contours d’un nouvel art romanesque. Et désigne la femme comme avenir de l’humanité. Florence Aubenas est journaliste. On a aimé chercher son nom au bas des articles de Libé. Parce qu’elle écrivait sur des riens, des faits divers et des faits de société. On se souvient qu’elle a monté des marches d’HLM, rencontré des femmes, des hommes et que dans les colonnes de Libé que son nom signait, il y avait une trace humaine de ces gens-là qu’elle avait rencontrés. Florence Aubenas a été retenue en otage pendant cinq mois dans une cave en Irak. Après sa libération, elle a donné une conférence de presse. Près de quarante-cinq minutes. Une mi-temps au football. C’est cette...
Thierry Guichard
octobre 2007
Le Matricule des Anges n°87
Jouer juste
de François Bégaudeau
2003
Nous sommes dans les vestiaires d’une équipe de foot (qui ressemble au FC Nantes Atlantique) lors d’une finale européenne. La prolongation va se jouer, qu’il s’agit de ne pas rater. L’entraîneur harangue ses troupes. Son credo : il faut jouer juste. Mais qu’est-ce qu’être « juste » ? François Bégaudeau, en prenant la voix d’un entraîneur absolutiste livre un monologue déjanté que le récit de la vie sentimentale du technicien des surfaces de réparation finit par envahir. Notre homme parle en une hémorragie de mots très éloignés du lexique des footeux. Enfermé dans son désir d’une...
Thierry Guichard
septembre 2003
Le Matricule des Anges n°46