La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur James Kelman

Ouvrages chroniqués

Faut être prudent au pays de la liberté
de James Kelman
2006
L’Amérique, pays d’accueil ? Faut voir. « Immigré ayksay » mis en scène par James Kelman (né en 1946), Jeremiah Brown a vu, et de la fameuse hospitalité américaine il revient. Ce mythe est mité plus qu’autre chose. Dans ce roman âpre, foisonnant et rugueux, le troisième que publie Métailé après Le Poinçonneur Hines et Le Mécontentement, Kelman écorche sérieusement l’Amérique, moins terre d’accueil que d’écueils. Son billet d’avion en poche, ce Jeremiah Brown s’apprête à rentrer au pays, dans son Écosse natale. Mais la veille de son départ, voilà qu’il hésite et écume ces pubs qui sont des...
Anthony Dufraisse
novembre 2006
Le Matricule des Anges n°78
Le Mécontentement
de James Kelman
2002
L’Écossais James Kelman braconne les malheurs des éclopés et des dépenaillés. Le Mécontentement, son deuxième roman traduit en France, expose sans commisération les amertumes ordinaires. Les vies encrassées de désespoir ne résistent pas à la pitié des lavandières de la littérature. Lorsqu’elles se penchent sur le baquet des traîne-misère, leurs plumes émoustillées par l’importance de l’affaire, une idée de shampoing traverse leur écriture. Leurs pages rétrécies sentent le linge propre, et c’est une hypocrisie car le désespoir ne sent rien, ou alors il sent l’amertume et la peur. Et puis il sonne creux, le désespoir, il est dégueulasse, c’est de la boue collée aux semelles, c’est de la poisse qui noircit la routine des jours. L’Écossais James Kelman, 56 ans, est en...
Pascal Paillardet
mars 2002
Le Matricule des Anges n°38
Le Poinçonneur Hines
de James Kelman
1999
James Kelman dresse le portrait d’un homme englué dans la tristesse et la banalité du travail en bus. Tranche d’une vie moche à Glasgow. Né en 1946, auteur d’une dizaine de romans et recueils de nouvelles, James Kelman est tenu en Écosse pour l’un des écrivains majeurs de sa génération. Quinze ans après sa publication originale, Le Poinçonneur Hines est son premier livre disponible dans notre langue. Le traduire était à coup sûr une entreprise difficile, tant on sent chez ce natif de Glasgow une volonté de restituer à l’écrit le parler ouvrier de sa ville. Trempés dans la bière et le whisky écossais, les dialogues passent mal en français, et semblent parfois rendus d’une plume plongée dans un mauvais petit blanc de...
Philippe Savary
janvier 2000
Le Matricule des Anges n°29