La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Pierre Bobillot

Ouvrages chroniqués

Trois essais sur la poésie littérale
de Jean-Pierre Bobillot
2003
Mettre à nu l’écriture poétique, prendre le temps de la réflexion. Jean-Pierre Bobillot et Jacques Sivan se risquent à un peu de prose sur la poésie. Quelle pensée critique chez les poètes « modernes » ? Comment la théorie s’essaye-t-elle à prolonger, propulser dans la pensée les « efforts au style » contemporains ? Bref, comment écrire sur la poésie sans cesser d’écrire, comment prendre le relais dans la prose sans perdre l’élan gagné dans la poésie ? Autoproclamé « poète bruyant non métricien tendance pro-Dada », Jean-Pierre Bobillot rassemble en un livre trois essais sur la poésie littérale. Malgré quelques belles accélérations de pensée, où l’on sent l’auteur plus inspiré, au point alors de perdre ses tics jargonnants et...
Xavier Person
octobre 2003
Le Matricule des Anges n°47
Le Massacre du printemps (et CD)
de Jean-Pierre Bobillot
Apparemment, la poésie de Bobillot s’arrête là où commence le goût. Sous une couv’ très jolie, un ramassis de truismes à prendre comme poème précède une éructation informe, que suit la répétition absurde de quatre mots. Déjà moitié du livre, et cinquante tirets décident de ponctuer un autre charabia, en anglais. Courage, voici les deux tiers : sur huit pages, Bobillot en interview, explique sa « poétique ». Le massacre est fini ? Non, miracle, il reprend sur CD. Musique classique, berceuse, cloches, speakerine d’aéroport, voix en allemand (sehr schön), et voix (celle-là pas indispensable)...
Ludovic Bablon
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42