La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Juan Francisco Ferré

Ouvrage chroniqué

La Fête de l’âne
de Juan Francisco Ferré
2012
L’écrivain espagnol subvertit, dans une farce délirante et macabre, le mythe du nationalisme basque. Bien que le terrorisme basque ait longtemps été au centre de l’actualité espagnole, aucun romancier n’a eu le courage d’en parler. Aucun, sauf Juan Francisco Ferré (l’auteur de Providence) qui écrivit La Fête de l’âne en 2005, au plus fort de la lutte contre l’ETA. Tout commence par la reconstitution de l’attentat de 1973 qui coûta la vie à l’amiral Carrero Blanco, alors considéré comme l’héritier de Franco. Présent sur les lieux, Gorka K., le personnage principal, est contraint d’admettre que la voiture sous laquelle a explosé la bombe n’est pas retombée : « Elle doit toujours être là...
novembre 2012
Le Matricule des Anges n°138