La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Julián Ríos

A propos

Créateur sans frontière Né dans une Galice enfoncée dans les marais du franquisme, Julián Ríos a su trouver dans la littérature les chemin de la liberté. Sa rencontre au seuil des seventies avec la révolution culturelle londonienne a résolument ancré son écriture dans une poursuite de la jouissance, autant intellectuelle qu’émotionnelle. Il y a un paradoxe Julián Ríos : voici un écrivain qui s’est attaché à restituer dans bon nombre de ses livres des moments de la vie d’autres écrivains, de Thomas Mann à Joyce, de Céline à Celan, voici un homme dont le premier livre était une série d’entretiens avec Octavio Paz qui mêlait la réflexion littéraire, politique et des éléments de biographie du poète mexicain et voici un homme qui, lorsqu’on essaie de débroussailler le fil de sa vie rechigne à dire les faits. Mais peut-être Julián Ríos n’existe pas. Peut-être est-il la somme d’écrivains vivants et morts qui collectivement ont...
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109

Bibliographie

Aux éditions Ramsay
* Solo à deux voix (entretiens avec Octavio Paz), 1992
Aux éditions José Corti
* Poundémonium, 1994 * Chapeaux pour Alice, 1994 * Larva. Babel d’une nuit de la Saint-Jean, 1995 * La Vie sexuelle des mots, 1995 * Belles Lettres, 1996 * Album de Babel, 1996 * Portraits d’Antonio Saura, 1998 * Monstruaire, 1998
Aux éditions Tristram
* Nouveaux...
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109

Délires de Ríos

L’ivresse, la fougue, l’intelligence, l’humour, c’est l’air du grand opéra de la relation jubilante à la fièvre de lire et d’écrire, qu’entonne pour nous l’auteur espagnol. D’Ulysse à Alice. Il est des livres qui dès les premières lignes ouvrent à nos sens de précieux espaces de plaisir. D’emblée, une aisance, une liberté de ton, quelque chose d’iconoclaste et d’égarant suscitent le désir d’avancer vite dans la découverte d’un territoire qu’on devine riche en commotions secrètes. Les livres de Julián Ríos appartiennent à cette catégorie, comme ceux d’Arno Schmidt (dont il fut le...
mars 2007
Le Matricule des Anges n°81

Ouvrages chroniqués

Quichotte et fils
de Julián Ríos
2009
Autoportrait de Julián Ríos en lecteur, Quichotte & Fils fait aussi la démonstration que la lecture est un des visages de la création. En dressant quelque chose comme l’arbre généalogique du Don Quichotte de Cervantès, c’est la filiation cervantine de quelques-uns des auteurs majeurs de la modernité que dessine Julián Ríos, lui-même héritier de la trinité fondatrice du roman moderne - Rabelais, Cervantès, Sterne -, l’un des écrivains espagnols les plus inventifs et les plus créatifs. Les huit chapitres que comporte son livre constituent un véritable art de lire tant s’y révèle originale l’approche des textes, et ingénieuse l’habileté à en traquer les connexions, correspondances et autres concordances qui les trame et les...
Richard Blin
mars 2009
Le Matricule des Anges n°101
Cortège des ombres
de Julián Ríos
2008
Dans son premier livre, inédit, Julián Ríos compose un adieu au pays sur fond de destins sans salut, d’échec et d’alliance trouble. L’entrée en littérature, comme tous les débuts, est toujours un moment des plus intéressants à observer. Pour Julián Ríos - né en 1941, et considéré comme le grand rénovateur de la prose espagnole - tout a commencé dans les années 60 par l’écriture de nouvelles dans lesquelles il cherchait à faire revivre « le pays des merveilles de l’enfance et de l’adolescence, avec ses ombres du passé parfois abominables, auquel s’annexait, mi-nostalgique mi-fantomatique, ce pays que tu quittes et où tu ne reviendras pas « . Cortège des ombres, avec ses neuf chapitres qui peuvent être lus comme autant...
Richard Blin
février 2008
Le Matricule des Anges n°90
Monstruaire
de Julián Ríos
Un roman et une biographie de Julián Ríos autour d’une même figure : celle du peintre Antonio Saura. La fiction pour approfondir la réalité. Etourdissant ! Le nouveau roman de Julián Ríos, Monstruaire, est une forêt de signes où le lecteur est appelé à se perdre. Emil Alia, personnage du cycle de Larva, est chargé de préparer le programme d’une exposition de son ami peintre, Victor Mons. Ce dernier, artiste obsessionnel, peint exclusivement des monstres à partir de scènes vues dans le quotidien ou puisées dans la littérature et la peinture. Un quotidien fait de déambulations alcooliques, de rencontres hallucinantes et de discussions où les jeux de mots en diverses langues cherchent à percer le sens du monde derrière...
Thierry Guichard
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24
Portraits d’Antonio Saura
de Julián Ríos
Un roman et une biographie de Julián Ríos autour d’une même figure : celle du peintre Antonio Saura. La fiction pour approfondir la réalité. Etourdissant ! Le nouveau roman de Julián Ríos, Monstruaire, est une forêt de signes où le lecteur est appelé à se perdre. Emil Alia, personnage du cycle de Larva, est chargé de préparer le programme d’une exposition de son ami peintre, Victor Mons. Ce dernier, artiste obsessionnel, peint exclusivement des monstres à partir de scènes vues dans le quotidien ou puisées dans la littérature et la peinture. Un quotidien fait de déambulations alcooliques, de rencontres hallucinantes et de discussions où les jeux de mots en diverses langues cherchent à percer le sens du monde derrière...
Thierry Guichard
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24
Belles lettres
de Julián Ríos
L’oeuvre polymorphe de l’Espagnol s’étend sur les cinq continents en quête d’un allègre métissage des langues et cultures. Une littérature dans tous ses états. Avec la parution de Belles Lettres et Album de Babel, les éditions José Corti poursuivent la publication des œuvres de l’espagnol Julian Rios en français1. Davantage lus à l’étranger, les livres de Julian Rios sont les héritiers explicites d’une littérature qui a sans cesse bouleversé les codes de la narration, celle de Cervantès, Rabelais, Roussel, Carroll, Joyce… Ces écrivains deviennent souvent sous sa plume délirante de véritables personnages de fiction. Les genres littéraires se confondent : l’essai utilise trois personnages, le roman s’aventure dans les commentaires, le récit...
Marc Blanchet
juin 1996
Le Matricule des Anges n°16
Album de Babel
de Julián Ríos
L’oeuvre polymorphe de l’Espagnol s’étend sur les cinq continents en quête d’un allègre métissage des langues et cultures. Une littérature dans tous ses états. Avec la parution de Belles Lettres et Album de Babel, les éditions José Corti poursuivent la publication des œuvres de l’espagnol Julian Rios en français1. Davantage lus à l’étranger, les livres de Julian Rios sont les héritiers explicites d’une littérature qui a sans cesse bouleversé les codes de la narration, celle de Cervantès, Rabelais, Roussel, Carroll, Joyce… Ces écrivains deviennent souvent sous sa plume délirante de véritables personnages de fiction. Les genres littéraires se confondent : l’essai utilise trois personnages, le roman s’aventure dans les commentaires, le récit...
Marc Blanchet
juin 1996
Le Matricule des Anges n°16