La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Lina Lachgar

Ouvrages chroniqués

Carbone 14
de Lina Lachgar
2010
Et la lumière fut. Du cœur des ténèbres de l’absence, (abandon ou perte, qu’importe ?) - du plus loin de la mémoire fidèle, sombre et éclatante, elle filtre, excavée, datée au Carbone 14, la vérité des moments partagés, de la vie complète - celle qui s’expérimente immédiatement, spontanément, sans arrière-pensée, sans doute - où l’onirique n’est plus un de ses succédanés, mais une force qui participe pleinement de son essence : « le caducée du rêve va m’éclairant ». Elle engendre de courts textes de prose poétique, datés très précisément (du 23 février 2005 au 11 avril 2006), tempo...
Lucie Clair
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115
Vous, Marcel Proust : journal imaginaire de Céleste Albaret
de Lina Lachgar
2006
Complainte de l’absence et mélodie du temps retrouvé, le dernier hommage de Lina Lachgar à Proust est un pied de nez aux voyeurs et une belle leçon d’amour. Marcel Proust c’est son homme, son mec à elle, l’initiateur et l’innocent, le père et l’enfant, le protecteur et le protégé, l’amant inatteignable et le compagnon des nuits blanches, l’admiré et le faible il assouvit les désirs et en engendre d’autres. Elle, Lina Lachgar porte l’empreinte de la lecture de La Recherche comme l’épingle du premier amour. Depuis, elle l’a dans la peau. Depuis, hommages et tendres clins d’œil parsèment son œuvre de poète et d’essayiste. Pour l’approcher une fois encore1, elle choisit l’intimité non pas l’un de ces amours qui passent ou des amitiés qui se...
Lucie Clair
mars 2007
Le Matricule des Anges n°81
Quelques jours à Twilightstrasse
de Lina Lachgar
2005
Lina Lachgar est une femme inclassable, inclassée. Mais qui a de la classe. Un récit en forme de promenade dans un univers onirique et précieux. On a voulu la comparer à Daumal, à Caillois, on l’a dite proche de Cocteau car il avait préfacé son premier recueil de poésie, et certes il est des points de passage, des affinités, des complicités, avec eux, comme avec Proust, lu relu, sujet de précédentes parutions et toujours en filigrane, comme avec Max Jacob, frère spirituel, tous deux ici encore rassemblés en hommage. Pourtant, ce n’est pas par la comparaison ou la mise en perspective des références qu’il convient au mieux d’aborder Lina Lachgar, mais par un abandon consenti à une longue et lente plongée dans un univers intérieur,...
Lucie Clair
février 2006
Le Matricule des Anges n°70
Sept rêves avec Marcel Proust
de Lina Lachgar
Lina Lachgar a lu pour la première fois La Recherche du temps perdu « dans l’atmosphère tiède, caressante et sentant le laurier d’une terrasse qui surplombait la mer ». Ce livre, composé de sept récits de rêves puisant dans l’univers de l’œuvre, cherche sans doute à renouer avec l’ambiance vaporeuse de cette première lecture, au travers de songes douillets où il est conseillé « de garder toujours un morceau de ciel au-dessus de votre vie », tandis qu’Albertine est « dégrafée par un parfum de seringuas ». Brèves de rêves aux pulsions mouchetées, flottant sur la page comme un petit bout de...
Christophe Fourvel
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23