La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Michel Marc Bouchard

Ouvrages chroniqués

Le Chemin des passes dangereuses
de Michel Marc Bouchard
Brève et rythmée comme une ritournelle d’enfance, la nouvelle pièce du Québécois Michel Marc Bouchard dévoile le pire sans avoir l’air d’y toucher. Un accident de camion fera office de déclencheur : les trois passagers, trois frères (encore vivants, déjà morts ?) se disent tout ce qu’ils n’ont jamais pu avant. Au-delà des différences et des rancœurs, ils esquissent peu à peu un langage commun. Et l’amour que peinent tant à dire ces voix chorales n’est pas très loin de la haine qu’ils ont nourrie pour le père… Ce texte -que l’auteur qualifie en sous-titre et non sans une pointe de cynisme...
Maïa Bouteillet
janvier 1999
Le Matricule des Anges n°25
Les Muses orphélines (suivi de) Les chiens
de Michel Marc Bouchard , Renaude Noëlle
1998
C’est une idée a priori saugrenue qui est à l’origine de ce recueil Québec/France : faire traduire par des auteurs français des pièces écrites… en français ! Explication : « une fois dépouillées de ce qui sonne exotique à l’oreille d’un français, les pièces québécoises révèlent leurs résonnances universelles ». Un même thème pour ces deux pièces : les drames familiaux et la violence qui en résulte encore bien des années plus tard. Un théâtre de l’intime qui frôle les abîmes. La folie, la mort guettent. Deux textes bouleversants avec quand même une préférence pour Les Muses orphelines. Les...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9