La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Noëlle Renaude

A propos

La vie et tous ses bruits La suite de Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux, vient d’être publiée chez Théâtrales. Le troisième et dernier volume sortira l’année prochaine. Le mot fin va donc être apposé à l’une des plus étonnantes aventures théâtrales. Trois ans d’écriture et de rencontres avec le public, 16 à 17 heures de texte, 800 personnages, Noëlle Renaude et son complice, l’acteur Christophe Brault, se sont tout permis pour créer « le bruit d’une vie ». L’écrivain nous a reçus dans sa villégiature, une ferme isolée de la campagne vendômoise. À notre arrivée, elle s’ingéniait à faire...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Ouvrage chroniqué

Promenades
de Noëlle Renaude
2003
Mag, je dis, notre vie tombe en poudre Regarder encore vos croquis les photos de vos trois fils la vue qu’on a nos vieilleries Je pars, Mag et j’ai ouvert la porte« , dit Bob à Pat », voilà le départ pour ces Promenades au long desquelles Noëlle Renaude nous balade dans le monde des vivants. L’écrivain percute la langue, elle croise des conversations incongrues, elle donne à jouer les didascalies, les titres de séquence, dans une matière textuelle très ludique. Elle invente une nouvelle manière de jouer à… la vie minuscule tout le temps prête à déraper. Noëlle Renaude photographie...
Laurence Cazaux
février 2004
Le Matricule des Anges n°50