La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Odile Massé

Ouvrages chroniqués

Forêt des mots
de Odile Massé
2022
Quoique laconique, le titre dit assez l’intrication entre un espace et le langage. Une alternance de brèves proses et d’un vaste flux de vers libres compose ce qui est moins un recueil qu’un poème au long cours. Nous voici dans une forêt obscure dantesque mais sécularisée, dans laquelle s’aventurent des êtres parlants. Une tribu disparate avance dangereusement, frayant son chemin parmi les arbres à la manière de qui s’avance parmi les dangers du langage, « taraudant la moelle avec fureur ». Le déroulé poétique paraît puiser au fonds le plus ancien des littératures. En un conte...
Thierry Guinhut
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232
La Nue du fond
de Odile Massé
2018
Au confluent de l’animalité et de l’humain, Odile Massé nous conte des histoires qui concernent chacun en sa plus noire intimité. Odile Massé excelle à faire palpiter tous les invisibles dont nous sommes faits, à s’enfoncer dans la chair de la nuit, la mémoire primordiale en quête des émotions originelles et des figures obsédantes qui la hantent. Il suffit d’avoir lu Sortir du trou (L’Atelier contemporain, 2016) ou La Nue du fond qui paraît en même temps que L’Envol du guetteur, pour sentir, éprouver la continuité organique qui associe le présent à la part la plus archaïque de l’être, et dont le rêve – qui est chute nocturne – est le grand révélateur. Elle sait donner voix, Odile Massé, aux ombres qui ont franchi la...
Richard Blin
juin 2018
Le Matricule des Anges n°194
L' Envol du guetteur
de Odile Massé
2018
Au confluent de l’animalité et de l’humain, Odile Massé nous conte des histoires qui concernent chacun en sa plus noire intimité. Odile Massé excelle à faire palpiter tous les invisibles dont nous sommes faits, à s’enfoncer dans la chair de la nuit, la mémoire primordiale en quête des émotions originelles et des figures obsédantes qui la hantent. Il suffit d’avoir lu Sortir du trou (L’Atelier contemporain, 2016) ou La Nue du fond qui paraît en même temps que L’Envol du guetteur, pour sentir, éprouver la continuité organique qui associe le présent à la part la plus archaïque de l’être, et dont le rêve – qui est chute nocturne – est le grand révélateur. Elle sait donner voix, Odile Massé, aux ombres qui ont franchi la...
Richard Blin
juin 2018
Le Matricule des Anges n°194
Tribu
de Odile Massé
En onze ans, Odile Massé, comédienne, a publié quatre livres : récits inquiétants, proses sanguinolentes et cruelles. Entre farce et tragique. Odile Massé a sans doute accompagné le loup chez la grand-mère, voire même perdu le Chaperon Rouge, aidé Barbe Bleue à découper ses femmes dans l’arrière-chambre… Lire, déjà, la façon dont elle a, avec ses complices, rédigé la chronologie de leur troupe de théâtre 4 litres 12, c’est entrer dans un univers qui revendique le rire face au tragique et une approche du monde qui passe par l’utilisation dynamique de la cruauté, de la dérision et de la farce, jouant Witkiewicz ou devenant complice de Gombrowicz. De ce travail collectif au face à face solitaire qu’exige l’écriture, il n’y...
Emmanuel Laugier
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22