La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Olivier Boura

Ouvrages chroniqués

Dictionnaire des écrivains marseillais
de Olivier Boura
2017
Il serait farfelu de croire que Marcel Pagnol, Jean-Claude Izzo et Régis Jauffret sont les seules grandes figures littéraires de Marseille : le Dictionnaire des écrivains marseillais d’Olivier Boura apporte justement la preuve matérielle du contraire : de Pétrone à Honoré d’Urfé en passant par Francis de Miomandre, Saint-Pol Roux ou Antonin Artaud, cette ville a nourri sans barguigner toutes sortes d’écriveurs, depuis le poète et le romancier populaire jusqu’au polémiste en passant par les prédicateurs et les ésotéristes et autres gens de robe et fous littéraires. Pour n’en retenir que...
Éric Dussert
juin 2017
Le Matricule des Anges n°184
Marseille ou la mauvaise réputation
de Olivier Boura
2001
Une histoire marseillaise : Olivier Boura fait tenir les 2600 ans de la ville en vingt-sept chapitres (courts). Invitation à une déambulation littéraire. Au IVe siècle de notre ère, le marin massaliote Pythéas fut chargé d’ouvrir une voie maritime vers le nord, pour chercher de l’étain. Il quitta la Méditerranée, remonta les côtes du Portugal, parvint ainsi probablement jusqu’en Norvège. Il écrivit un livre que l’histoire a égaré dans les plis de ses années. Sans doute y était-il question de l’étrange phénomène des marées ; de la dérive des blocs de glace. D’un incroyable soleil qui brille nuit et jour. Lorsque Pythéas et ses marins sont revenus à Massalia, nul n’a dû les croire. Il est même probable que sur les bords du Rhône, on se soit...
Christophe Fourvel
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23