La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Pascal Dessaint

Ouvrages chroniqués

Un homme doit mourir
de Pascal Dessaint
2017
Sur la côte landaise, deux événements vont se produire, finir par se rejoindre et se télescoper. Et Pascal Dessaint de construire son roman à travers une double narration, en alternant la voix des deux personnages principaux qui vont se retrouver au cœur de ces événements. D’un côté Alexis, quadragénaire, exportateur de bois sans scrupules, qui n’a en tête que de s’enrichir. Il a rendez-vous chez Raphaël, propriétaire d’une villa en bord de mer, construite illégalement sur un domaine préservé, et un de ses associés, Emeric. Raphaël a un problème sur les bras qu’il doit régler, et souhaite...
Lionel Destremau
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196
La Vie n’est pas une punition
de Pascal Dessaint
Pascal Dessaint est l’auteur d’un roman policier Une Pieuvre dans la tête et d’un recueil de nouvelles noires De quoi tenir dix Jours, tous deux parus aux éditions L’Incertain. La Vie n’est pas une punition raconte une parenthèse de folie dans la vie d’Emile, toulousain, la trentaine, paumé. Dans cette parenthèse tout est plus fort : l’amour, l’amitié et par conséquent les raisons de vivre. Il fallait qu’il rencontre Lyse, que son ami Alex, séropositif ait besoin de lui et que tous ensemble ils fuient en avant pour qu’Emile retrouve l’appétit de vivre : « La vie était belle et il...
Christophe David
novembre 1995
Le Matricule des Anges n°14