La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Pierre Chappuis

A propos

La part de l'oeil vivant Tranchante, serrée sur ses mots rares, attentive aux variations quotidiennes du dehors, la poésie de Pierre Chappuis cherche en elle la justesse d’un ton. Pour se rendre au lac de Bienne, que Rousseau préféra au lac Léman, il faut depuis Neuchâtel emprunter, selon Pierre Chappuis, un sentier bordé de joncs, de roseaux assez hauts pour cacher longtemps la vue au promeneur solitaire : mais lorsque une trouée enfin s’ouvre sur le lac, c’est à ce moment que Rousseau dit sa préférence en quelques phrases qui sont les plus sensibles de toutes ses promenades à lui. C’est ce même regard, acéré, et comme lové dans le dehors immédiat qui conduit, depuis plus de trente ans, en presque vingt livres, toute l’éthique du travail poétique de Pierre...
mars 2006
Le Matricule des Anges n°71

Ouvrages chroniqués

Battre le briquet
de Pierre Chappuis
2018
Ce sixième livre de Pierre Chappuis pour la série « En lisant en écrivant » s’inscrit naturellement dans l’esprit du carnet de notes qui, de Chamfort à Jaccottet, ou Ludwig Hohl, illustre une part non-négligeable de l’activité de l’écriture moderne. Ceux que Pierre Chappuis a publiés, et ce dernier n’y échappe pas, mêlent la note succincte, réduite parfois à une ligne : « je me présente : la forme pronominale dit tout  », à de courts développements réflexifs aux titres brefs (« Feuillets à part », « Ponctuation », « Le génie du soupçon »). L’ironie et la méfiance que Chappuis porte à...
Emmanuel Laugier
juillet 2018
Le Matricule des Anges n°195
Tracés d’incertitude
de Pierre Chappuis
2003
En deux volumes d’essais, l’écrivain Pierre Chappuis invite le lecteur à des approches nouvelles sur des poètes contemporains. Des méditations au regard clair. Est-ce par modestie que Pierre Chappuis a intitulé son volume d’essais sur des poètes francophones Tracés d’incertitude ? Il confie dans un court préliminaire que ces textes parus généralement en revues ont été retenus sans désir de plan ou de vue d’ensemble mais en « de libres allées et venues comme de qui, en proie à une dévoration intérieure, aurait battu le pays (avec le temps devenu sien) sans être rassasié de découvertes, de rencontres ni las de s’égarer ou de retrouver son chemin, de prendre de nouveaux repères, promeneur sur des sentiers de solitude (mais promeneur parmi...
Marc Blanchet
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45
Deux essais - Leiris/Du Bouchet
de Pierre Chappuis
2003
En deux volumes d’essais, l’écrivain Pierre Chappuis invite le lecteur à des approches nouvelles sur des poètes contemporains. Des méditations au regard clair. Est-ce par modestie que Pierre Chappuis a intitulé son volume d’essais sur des poètes francophones Tracés d’incertitude ? Il confie dans un court préliminaire que ces textes parus généralement en revues ont été retenus sans désir de plan ou de vue d’ensemble mais en « de libres allées et venues comme de qui, en proie à une dévoration intérieure, aurait battu le pays (avec le temps devenu sien) sans être rassasié de découvertes, de rencontres ni las de s’égarer ou de retrouver son chemin, de prendre de nouveaux repères, promeneur sur des sentiers de solitude (mais promeneur parmi...
Marc Blanchet
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45