La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Thierry Metz

A propos

L'homme-taupe Jour après jour, Thierry Metz a consigné la sale besogne d’un chantier, où vivaient encore quelques oiseaux. Entre labeur et poésie. Un journal écrit dans les parpaings et le mortier, arraché au poids de la pelle et au bruit du marteau piqueur (« On n’entend plus rien. Même plus le bruit »), voilà qui n’est pas courant. Rares en effet les journaux où un auteur s’emploie à étançonner, à entretenir son lecteur de gâchées de chaux ou de murs de refend. C’est que ce journal n’a vraiment rien de littéraire : aucune confidence ici ni sur les lectures de l’écrivain ni sur son travail d’écriture, mais le mot à mot de son labeur. Thierry Metz est né à Paris en 1956. Pendant de nombreuses années, il a vécu de travaux manuels,...
juin 2004
Le Matricule des Anges n°54

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Poésies, 1978-1997
de Thierry Metz
2017
Lmda N°185 Un recueil inédit de poèmes et la réédition de L’Homme qui penche rendent hommage à Thierry Metz, disparu il y a vingt ans. En moins de vingt ans, c’est toute une œuvre poétique que Thierry Metz sut mettre en chantier. En 1980, il a alors 24 ans, il reçoit le prix Voronca pour Sur la table inventée. Dix ans plus tard, il relate son expérience d’ouvrier dans Le Journal d’un manœuvre. En 1996, l’écrivain installé à Bordeaux effectue deux séjours successifs à l’hôpital psychiatrique de Cadillac, où il tente de...
La brûlure des mots
juillet 2017
L' Homme qui penche
de Thierry Metz
2017
Lmda N°185 Un recueil inédit de poèmes et la réédition de L’Homme qui penche rendent hommage à Thierry Metz, disparu il y a vingt ans. En moins de vingt ans, c’est toute une œuvre poétique que Thierry Metz sut mettre en chantier. En 1980, il a alors 24 ans, il reçoit le prix Voronca pour Sur la table inventée. Dix ans plus tard, il relate son expérience d’ouvrier dans Le Journal d’un manœuvre. En 1996, l’écrivain installé à Bordeaux effectue deux séjours successifs à l’hôpital psychiatrique de Cadillac, où il tente de...
La brûlure des mots
juillet 2017
Tout ce pourquoi est de sel Illustration(s) de Marc Feld
de Thierry Metz
2008
Lmda N°96 Peu d’écrivains effectuent de travaux vraiment physiques pour survivre, aujourd’hui, en France. Thierry Metz (1956-1997) alternait travail de manœuvre et périodes de chômage. Né à Paris, il s’installe à 21 ans à Agen avec sa famille. La revue Résurrection (titre prémonitoire) accueillera ses premiers textes. Son œuvre dépouillée, lumineuse, grave (songeons à son Journal de manœuvre) évoque un...
Encres tissées
septembre 2008