La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Tristan Cabral

A propos

Balkanisés de l'intérieur En dialoguant avec les morts, le poète Tristan Cabral dresse une géopoétique de l’oppression, tout en révélant une nouvelle identité. Entre révolte et confession…. Il est des êtres qui brûlent d’un feu intérieur et se transforment en torche humaine lorsqu’ils rencontrent injustice, oppression. Tristan Cabral, l’un d’entre eux, révolté à vie, intransigeant, n’en finit pas de déblayer les ruines des massacres passés et à venir. « À Vienne,/ dans une salle interdite au Musée du Prater/ il y a des murs entiers couverts par des yeux d’hommes,/ c’est là que Mengele préparait notre siècle !… » Né en 1944, cet ancien pasteur, professeur de philosophie à Nîmes où il vit, a publié à ce jour une douzaine d’ouvrages. D’Ouvrez le feu (Plasma, 1975), en passant...
mars 2000
Le Matricule des Anges n°30

Ouvrage chroniqué

H.D.T. : Hospitalisation à la demande d’un tiers
de Tristan Cabral
2010
Ces dernières années, les poètes allaient dans les asiles ou les prisons animer des ateliers d’écriture, libérer la parole et les imaginaires. On avait presque oublié qu’ils pouvaient aussi y être internés. Ancien pasteur, Tristan Cabral fut de tous les combats. Son premier recueil de poésie Ouvrez le feu (Plasma, 1976) connut un succès fulgurant. Ces vingt autres ouvrages célébreront lieux de révolte et d’atrocités, hommes debout et martyrisés : Paris 68, Prague, Montségur, Istanbul, Belfast, Alger, Jérusalem, Bosnie… H.D.T. (hospitalisation à la demande d’un tiers) recueille une...
Delphine Auger
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114