La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Vikram Seth

Ouvrages chroniqués

Golden gate
de Vikram Seth
2009
En quelques centaines de sonnets, à l’ombre de Pouchkine, le romancier indien Vikram Seth brosse la Californie des yuppies. Quelle double gageure ! Écrire, puis traduire un roman en vers… Le lecteur contemporain s’attend à quelque chose de compassé, de solennel et d’ennuyeux, bourré des clichés scolaires de l’imitation des genres disparus. Pourtant, la magie narrative et poétique opère. Certes, l’écrivain indien Vikram Seth, né en 1952, qui se fit connaître par une immense saga pleine de perspicacité, Un garçon convenable, publiée en 1995, conçut en 1986 ce premier roman en pensant à un autre roman versifié, icône de la littérature russe : Eugène Onéguine. Comme chez Pouchkine, prosaïsme et élan poétique se...
Thierry Guinhut
juin 2009
Le Matricule des Anges n°104
Deux vies
de Vikram Seth
2007
Fidèle à son talent pour les fresques historiques, Vikram Seth a choisi le récit d’une histoire familiale pour offrir un regard aigu sur l’Europe du XXe siècle. À 18 ans, dans les années 1970, Vikram Seth quitte son Inde natale pour suivre des études universitaires en Angleterre. À Londres, l’héberge entre deux trimestres son oncle Shanti, dentiste marié à une Allemande quelque peu impressionnante, tant par la taille que ses manières directes. De ces courtes cohabitations auraient pu ne demeurer que quelques souvenirs d’un couple âgé, qui se dispute en bilingue, et vit au rythme des bulletins météorologiques et des marches dans les montagnes suisses s’il n’y avait eu une décision administrative qui obligeât le jeune garçon à devoir acquérir...
Lucie Clair
avril 2007
Le Matricule des Anges n°82