La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Xavier Hanotte

Ouvrages chroniqués

L' Architecte du désastre
de Xavier Hanotte
2005
Est-ce que la mélancolie, nous décollant légèrement du présent, suscite des fantômes, est-ce que le temps, se dédoublant alors, éloigne la réalité et en même temps l’illumine ? Les héros de Xavier Hanotte, hommes et femmes d’hier ou d’aujourd’hui, soldats, inspecteurs de police ou écrivains, sont confrontés à de telles expériences, se débattent contre le sentiment flou d’un décalage douloureux ou ressentent la blessure de la nostalgie. C’est bien là ce qui fait l’unité de ces neufs textes, pour la plupart publiés auparavant dans des revues belges ou des recueils collectifs, judicieusement...
Thierry Cecille
septembre 2005
Le Matricule des Anges n°66
Les Lieux communs
de Xavier Hanotte
Toujours hanté par la Grande Guerre et par sa survivance dans nos mémoires, Xavier Hanotte publie un roman habile et original qui dévoile d’étranges passages secrets. Xavier Hanotte, romancier wallon, germaniste et informaticien, structure son quatrième roman autour des thèmes qui traversaient déjà ses livres précédents. Derrière la Colline (2000), Manière noire (1995) et Secrètes injustices (1998, dédié à ses grands-pères…) campaient un flic esthète, traducteur à ses heures perdues de Wilfred Owen, poète anglais qui a écrit l’essentiel de son œuvre dans les tranchées belges. Ici, grâce une construction bien pensée et le choix d’un lieu géographique commun (Bellewaerde, en pays d’Ypres), vivent côte à côte, se croisent et s’entrelacent deux trames...
Bertrand Serra
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41
De secrètes injustices
de Xavier Hanotte
2002
Le discours dominant du moment voudrait que le seul roman policier puisse encore faire office de littérature. Lorsqu’on choisit d’opérer la transmutation du monde en mots, la tentation est devenue forte de choisir la panoplie du flic ou de l’assassin pour glisser sous la surface des choses un œil indiscret. Les auteurs qui suivent d’autres pistes que celles du polar ou de l’autobiographie prennent le risque de passer inaperçus. Le Belge Xavier Hanotte qui avait déjà souscrit à la Manière noire (Belfond, 1995) installe son nouveau roman à Bruxelles dans les locaux de la Police judiciaire...
Éric Dussert
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23