La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Yves Reynaud

Ouvrages chroniqués

Et je dois marcher seul…
de Yves Reynaud
2003
Pour Yves Reynaud : « Dans le contrat social de Jean-Jacques Rousseau, il est dit que c’est tout le système social qui perd sa légitimité à partir du moment où un seul être humain est laissé en dehors. Aujourd’hui, il y en a 10 millions. » (extrait de l’interview réalisé en 1998 dans Itinéraire d’auteur N°1 du CNES, La Chartreuse). Dans ce dernier recueil de neuf textes courts, des monologues, des dialogues, des petits récits pas forcément théâtraux et une chanson, l’écrivain donne la parole à des personnages « tombés hors du monde ». Victimes d’une violence sociale ou intime, engloutis à...
Laurence Cazaux
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44
Les Guerres froides
de Yves Reynaud
1990
Marie, sans travail et légèrement dépressive, Joseph, délégué au malaise des banlieues et Gaby, stagiaire à l’essai pour un organisme de sondage, le C.I.E.L., ça vous rappelle forcément quelque chose. Yves Reynaud joue avec les mystères de l’Annonciation en utilisant les (grosses) ficelles du théâtre de boulevard : ainsi Gaby va se trouver enfermé dans le placard avant de pouvoir faire l’amour à Marie. Quant aux visions de Marie, elles sont plus modernes et nettement moins exaltantes. Marie prend peur dans l’ascenceur, elle tombe à genoux, la porte s’ouvre, en face d’elle un couple...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10
Marie ; Dent noire
de Yves Reynaud
Marie, sans travail et légèrement dépressive, Joseph, délégué au malaise des banlieues et Gaby, stagiaire à l’essai pour un organisme de sondage, le C.I.E.L., ça vous rappelle forcément quelque chose. Yves Reynaud joue avec les mystères de l’Annonciation en utilisant les (grosses) ficelles du théâtre de boulevard : ainsi Gaby va se trouver enfermé dans le placard avant de pouvoir faire l’amour à Marie. Quant aux visions de Marie, elles sont plus modernes et nettement moins exaltantes. Marie prend peur dans l’ascenceur, elle tombe à genoux, la porte s’ouvre, en face d’elle un couple...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10
Monologues de Paul
de Yves Reynaud
Dans deux monologues, écrits comme des fragments d’états d’âme, Yves Reynaud met en oeuvre la difficulté de vivre dans la réalité. Monologues de Paul comporte deux textes distincts : Apnée ou le dernier des militants suivi de Regarde les femmes passer, édité une première fois en 1981 chez Théâtrales et épuisé depuis (c’est une bonne nouvelle que ce monologue soit de nouveau disponible). Le même personnage de Paul revient donc hanter l’oeuvre d’Yves Reynaud à plusieurs années d’intervalle. Mais dans Apnée, Paul écope d’un patronyme, Kleinmann. Un petit homme donc, si l’on traduit ce nom...
Laurence Cazaux
juillet 1997
Le Matricule des Anges n°20