La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Labeluz

A propos

Nocturne d'oc Du Limousin à la Gascogne, la langue occitane brave son rapport au monde dans un chant charnel et crépusculaire. L’actualité éditoriale n’a jamais été aussi féconde. Si la Bretagne, le Pays basque ou la Corse ont de tout temps mis en avant l’oralité à travers le chant, les polyphonies, la musique, l’Occitanie (grosso modo, la moitié du territoire français, au-dessous de la Loire) a toujours développé une littérature riche, variée, vivante. Littérature en archipel, selon l’expression de l’écrivain et universitaire Philippe Gardy, où la poésie (que certains qualifient de crépusculaire depuis les troubadours) occupe la part la plus conséquente, mais où roman, théâtre, nouvelles et contes constituent des genres non négligeables. Le provençal Frédéric...
mars 2002
Le Matricule des Anges n°38