La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Librairie Elisabeth Brunet

Ouvrages chroniqués

Le Paradis est au choix
de Emily Dickinson
Deux nouvelles traductions conséquentes permettent enfin de mieux découvrir la poétesse américaine Emily Dickinson. Une vieille fille : voilà ce que fut en effet Emily Dickinson, une frustrée de « première » pourrait-on dire, une pauvre femme américaine du dix-neuvième siècle qui s’enferma de sa propre volonté, suite à son éducation et toutes ces amours déçues qui s’ensuivent, et passa son temps à regarder le monde de sa fenêtre. Mais l’histoire d’Emily Dickinson ne s’arrête pas là. Car de sa fenêtre, la jeune vieille fille américaine en ouvre une autre : celle qui est en soi et qui regarde directement sur l’infini. Et s’il n’existait pas il faudrait inventer le mot de paradoxe pour cette poétesse....
Marc Blanchet
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24
La Route du mourir
de Antonia Pozzi
2010
Morte à 26 ans, un soir de décembre 1938, après avoir été retrouvée la veille dans un fossé enneigé de la banlieue de Milan, Antonia Pozzi - qui n’a rien à voir avec Catherine Pozzi, l’amante de Paul Valéry - était la fille de grands bourgeois milanais. Sportive, excessive, elle eut, adolescente, une longue liaison avec un chanteur, avant de tomber amoureuse de son professeur de latin et de grec, bien plus âgé qu’elle. Un grand amour qui n’était pas du goût d’un père avocat du Duce. Il fit tout pour les séparer mais quand il y parvint, il n’imaginait sans doute pas qu’il ouvrait à sa...
Richard Blin
juin 2010
Le Matricule des Anges n°114