La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • La conduite et l’obstacle

    Lmda N°237 Un accident de la route et tout bascule. Yves Ravey distille le malaise et nous bouscule à bas bruit

    Taormine

    Une carcasse pillée dans L’Épave, un accident suspect dans Bambi Bar et Pas dupe, le véhicule Ford d’Enlèvement avec rançon, le « coupé sport rouge » de maître Montussaint dans Un notaire peu ordinaire  : il y a souvent une automobile dans les histoires d’Yves Ravey. Un personnage récurrent, comme l’annonce du fatum qui frappera le « je » qui parle dans ces romans à la première personne. Dans...
  • Nous, les Allemands

    Domaine étranger Digérer le passé, encore Lettre posthume d’un soldat allemand du front de l’Est à son petit-fils anglais, Nous, les Allemands est un récit de guerre aussi insolite que profondément nécessaire. Enrôlé dans la Wehrmacht au sortir du lycée, Meissner participe à l’opération Barbarossa puis survit au front de l’Est, avant d’être fait prisonnier en 1945. Lorsque des années plus tard il commence à relater ces faits, le présent est si éloigné de l’époque de la guerre qu’il paraît inimaginable d’avoir pu vivre les deux. Pourtant, les sons, les odeurs, les sensations de ces années resurgissent au milieu de sa vie bucolique de retraité. La...
  • Sauvage est celui qui se sauve

    Domaine français La déglingue Dans un roman-poème, la Belge Veronika Mabardi évoque son demi-frère coréen disparu. Sobre, beau, tout en clair-obscur. Qui sommes-nous ? Qui nous définit ? Est-ce si important de posséder une identité ? Une carte, la justification d’être quelqu’un en ce bas monde ? « Parfois, on me demande quelles sont mes origines. Alors je décline, la Flandre, l’Égypte, le Brabant Wallon. Si l’on insiste, je dis : “ je viens d’une famille métisse, une famille de déracinés, spécialisée en greffes de tout genre“. Mais puisqu’il est question d’identité et que l’identité,...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

La question du genre

Si j’étais un genre littéraire à moi tout seul, ce serait le pointillisme ! » théorise Bernard Minier dans les colonnes de Paris Match. Non pas en allusion au mouvement pictural, pour définir par exemple une technique narrative usant de la fragmentation et du discontinu, non, seulement pour affirmer qu’il est pointilleux. Précision à l’intention des élites déconnectées : Bernard Minier affiche à la pesée 45 millions d’exemplaires vendus, des romans traduits dans 25 langues et boxe dans la catégorie thriller. Polar, thriller, on se mélange toujours, les deux formes sont proches, et on y...
Le Matricule des Anges n°233
Claire Baglin

un auteur

Claire Baglin

Chronique
Traduction

Nathalie Bru*

Isadora, d’Amelia Gray C’est à Benoit Laureau et Aurélien Blanchard que je dois ma rencontre avec l’univers déroutant d’Amelia Gray. Quand ils m’ont contactée en 2019 pour me confier la traduction d’un recueil de ses nouvelles intitulé Gutshot en anglais (Cinquante façons de manger son amant), je n’avais jamais entendu parler d’elle. Je savais cependant L’Ogre très exigeant dans le choix de ses textes, si bien que même avant de la lire, j’étais assurée d’entrer dans une écriture qui promettait de sortir de l’ordinaire. Il ne m’a pas fallu longtemps, quelques dizaines de pages à peine, pour avoir envie de...
Le Matricule des Anges n°236
  • Le Poids des choses

    Domaine étranger La blessure de la vie Plongée bouleversante au cœur d’une famille dans l’Autriche de l’après-guerre, par Marianne Fritz (1948-2007). Publié en 1978, le premier roman de Marianne Fritz s’attarde sur les traumatismes perpétrés par la Seconde Guerre mondiale. Nous sommes en 1963, le 13 janvier précisément, dans la petite ville de Donaublau (« Danube bleu » en français, du nom de la célèbre valse de Strauss). Wilhelm et Wilhelmine fêtent leur troisième anniversaire de mariage. Dans l’ombre de cette journée particulière, bien des choses se meuvent : les 40 ans de Berta, la...
  • Œuvres

    Poésie Pizarnik, les mots de l'extase Œuvres donne à découvrir une créatrice hantée par son désir d’exigence et son obsédante quête de vérité. Voici réunis en un seul volume les écrits poétiques Alejandra Pizarnik, née à Buenos Aires, en 1936. Issue d’une famille juive émigrée d’Europe de l’Est, elle s’empressera de la quitter pour séjourner au début des années 1960 à Paris, puis en 1968, à New York. De retour dans sa ville natale, elle y décédera en 1972. Elle aura conçu cependant sept recueils, publiés de son vivant, de 1956 à 1971, d’une incroyable modernité. De la parution de...
  • L' Antivoyage

    Histoire littéraire Électrochocs Avec L’Antivoyage, Muriel Cerf (1950-2012) nous emmène dans une Asie aux mille visages. Et au plus loin des circuits touristiques. Au cours du XIXe siècle, le voyage en Orient fut une tentation à laquelle ont succombé de nombreux écrivains : Chateaubriand tout d’abord, rapidement imité par Lamartine, Nerval, Flaubert puis Gautier. Pour chacun d’eux, ce périple avait les allures d’un pèlerinage, dont la raison d’être n’était pas seulement géographique : on se rendait alors en Orient avant tout pour se découvrir. Presque un demi-siècle après Hermann Hesse (qui céda lui...
  • Trilogie du Luxembourg

    Terres arides, Tiamat, Confins
    Théâtre Le Luxembourg mis à nu Entre théâtre documentaire et fiction, Ian de Toffoli explore la face cachée du Grand-Duché. Le titre déjà interpelle : Trilogie du Luxembourg. Le Grand-Duché de Luxembourg, vu d’ici, paraît n’être qu’un petit pays enclavé, l’un des plus riches au monde, mais un paradis fiscal dont paradoxalement l’un des ressortissants, Jean-Claude Junker, fut tout de même pendant six ans le président de la Commission européenne. L’auteur lui-même parle de son pays comme d’un « bourrelet de l’Europe ». Ian De Toffoli est né au Luxembourg, de...
Intemporels
par Didier Garcia

Devenir taupe

Fruit de presque trente ans de travail, Le Tunnel de l’Américain William H. Gass est un roman hors norme. Aux allures de bric-à-brac. William Frederick Kohler, historien et ancien consultant en « forfaitures fascistes » aux procès de Nuremberg, vient d’achever la rédaction d’un livre immense intitulé Culpabilité et innocence dans l’Allemagne d’Hitler (souvent abrégé en C&I), mais alors qu’il s’apprête à en rédiger l’introduction, en quelque sorte sous nos yeux, le voici qui s’autorise à « mettre par écrit cette prison » qu’est sa vie, dans un texte qui prolifère rapidement et qu’il s’empresse de dissimuler entre les pages du livre récemment terminé, afin qu’il ne tombe pas entre les mains de Martha, son épouse. Ce...
Le Matricule des Anges n°211