La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Alex Besnainou

Articles

Legarçon

de Richard Morgiève
Morgiève lécrivain Legarçon, partie intégrante de la comète Sex Vox Dominam et Mon Beau Jacky, est un livre de la sous-vie de l’âme, de la vraie vie d’un écrivain. N’y venez surtout pas pour conforter vos certitudes.Dans la série des LPNI (Livres Publiés Non Identifiables) on demande legarçon de Richard Morgiève. Bonne pioche. Aspect physique du livre : format, couverture et maquette traditionnels Calmann-Levy. Nom de l’auteur : Richard Morgiève. Titre : legarçon, en un seul mot s’il vous plaît et sans majuscule. Annotation : roman. Les informations principales sont données. Maintenant, il n’y a plus qu’à...
novembre 1997
Le Matricule des Anges n°21

Comme ton père

de Guillaume Le Touze

Le père, le fils et le Touze

Avec son deuxième roman, Guillaume Le Touze poursuit la quête du père en l’étendant à l’ensemble de la famille. Recherche de l’absolu. J’ai peu de choses à dire. Je suis venu jusqu’ici, j’ai traversé le monde pour une phrase. Papa, je t’aime. Ce sont les seuls mots qui restent mais j’espère échapper au grotesque de les prononcer. » Guiseppe le fils ne prononcera pas ces mots-là. Mais Guillaume Le Touze, dans son deuxième roman Comme ton père ne les dit pas mais les sous-entend, ces mots d’amour, leur donne une apparence...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Le Livre d’une nuit

de William Kotzwinkle

Le Livre d’une nuit

Le Livre d’une nuit de William Kotzwinkle « Tout est sexe », a dit Freud et on pourrait ajouter y compris la littérature. William Kotzwinkle ne s’embarrasse d’aucun scrupule et dès la première phrase « Tu as déjà sucé une fille ? » donne la tonalité de son ouvrage. Nous voici donc plongés dans cette zone floue entre érotisme et pornographie, domaine où le talent consiste à mettre à nu...
avril 1994
Le Matricule des Anges n°8

Negrophobia : parabole urbaine

de Darius James

Les Aigus Bee-Gees

de Darius James

Objectif : la diversité

Parmi les dernières parutions, deux titres sont caractéristiques de la diversité nouvelle de L’Incertain. Negrophobia de Darius James est un texte complexe entre délire scénarisé et folie formelle, quelque part dans la lignée Burroughs. Etonnamment écrit, bien traduit par Gilles Vaugeois et Michel Vésina, il met à vif de façon violente Lolos, sorte de Madonna qui aurait du sex-appeal et une...
avril 1994
Le Matricule des Anges n°8

L’Incertain : la littérature française comme Amérique

Quelques années d’existence et déjà une place en soi dansle monde de l’édition. L’Incertain bénéficie d’une image jeune et marginale mais cherche aujourd’hui à faire valser les étiquettes. Entretien autour d’un jus d’orange. L’Incertain : la littérature française comme Amérique Le 108, rue Damrémont à Paris n’est qu’une boîte postale. Le vrai cœur de L’Incertain bat ailleurs, une pulsation à Montmartre, une autre à Aubervilliers. L’âme de L’Incertain est double. D’un côté Gilles Vidal, le geste large, l’accent du sud, la parole ample, le tutoiement immédiat, né en Afrique noire mais originaire de Toulouse,...
avril 1994
Le Matricule des Anges n°8