La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Flora Moricet

Message Envoyer un message

Articles

Mausolée

de Louise Chennevière
Cœur battant D’une rupture amoureuse, Louise Chennevière construit un mausolée de mots. Pour reprendre corps et parler pour toutes les femmes abandonnées. Rencontre. On la retrouve dissimulée derrière de larges lunettes de soleil, attablée à la terrasse d’un joli rade de Ménil-montant, un quartier pari- sien qu’elle a longtemps fréquenté. Louise Chennevière appréhende sa première rentrée littéraire et la sortie de son deuxième roman aux éditions P.O.L. « Ça me fait marrer d’écrire un roman d’amour », lance-t-elle d’une voix légèrement enrouée par un week-end que l’on devine festif, en se demandant si la littérature n’est jamais autre chose qu’une lettre d’amour. Par son adresse à l’être aimé en vue de le « liquider », Mausolée peut détonner dans le...
septembre 2021
Le Matricule des Anges n°226

Carnet de notes 2016-2020

de Pierre Bergounioux

Un besoin d’éclaircissement impossible à rassasier

Une partie de son œuvre et de son activité quotidienne, en dehors de sa passion pour l’entomologie et de sa pratique de la sculpture, est consacrée à la retranscription des jours. Une inlassable tâche pour, selon Pierre Bergounioux, se rendre quitte du passé. Pierre Bergounioux nous reçoit chez lui, dans la vallée de la Chevreuse, avec une météo d’avril voisine de sa Corrèze natale, grise, verte et brumeuse. Auteur d’une œuvre prolifique depuis quatre décennies, l’écrivain de 71 ans publie son cinquième Carnet de notes. Chaque aube, il consigne à la main et sur un même plan : heures du lever, lectures, articles de courses, retrouvailles et...
mai 2021
Le Matricule des Anges n°223

Le Mont Arafat

de Mike Kleine

Le mont Arafat, de Mike Kleine

Ajoutez des titres de journaux futuristes à des dialogues de Beckett et de sitcoms des années 90, mélangez à des recherches Google et à quelques rêves post-humains sur fond d’électro planante et vous obtiendrez l’écriture de Mike Kleine. Ce livre aux multiples récits éclatés – seul le Mont Arafat ne bouge pas ou, à peine, pour « disparaître 5 minutes » – peut se lire comme une série de...
juillet 2021
Le Matricule des Anges n°225

Décroissance sexuelle

de Julie Delporte

La guérison des guérillères

« je ne fais plus l’amour, mais je marche en forêt ». Ce sont quelques mots, à peine une phrase, isolés sur une page et accompagnés de gravures « à l’eau-forte ». Le joli nom de ce procédé de gravure pourrait aussi bien désigner Décroissance sexuelle, un puissant objet plein de subtilités. Au cours d’une résidence à Montréal, Julie Delporte a invité vingt-quatre femmes, amies et inconnues, à parler de sexualité, de traumatismes et de guérison...
juillet 2021
Le Matricule des Anges n°225

Jane, un meurtre suivi de Une partie rouge

de Maggie Nelson

Écrire le féminicide

Cinquante ans après le meurtre de Jane, plusieurs générations dont celle des féministes des années 1970 ont eu le temps d’espérer la fin de ce qui n’avait pas encore de mot : les féminicides. Il y a seize ans, Maggie Nelson publiait Jane, un meurtre, une enquête socio-littéraire, à partir de l’assassinat de sa tante Jane commis en 1969, dans le Michigan, alors qu’elle avait 23 ans. Les...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224