La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Flora Moricet

Message Envoyer un message

Articles

Une famille à Bruxelles

de Chantal Akerman
Parle avec elle Dans une langue très vive, Chantal Akerman, décédée en 2015, explore la parole et les silences qui unissent une mère et sa fille meurtries par le deuil. Nous la connaissions comme une cinéaste majeure d’une extrême liberté aux films inclassables entre fiction, cinéma expérimental et documentaire, mais beaucoup moins comme écrivaine. Deux récentes rééditions de Chantal Akerman s’obstinent heureusement à pallier ce manque avec la publication de Ma mère rit (L’imaginaire/Gallimard, 2021) et Une famille à Bruxelles que L’Arche republie. Dans une langue mue par une quantité impressionnante d’associations libres, Akerman trace des liens intimes entre une mère et sa fille affectées par la maladie du père. La fille d’une rescapée d’Auschwitz, née...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

La Dernière Saison du monde

de Simon Johannin

La Dernière Saison du monde

J’ai élargi mon corps/ Laissé se former d’autres strates/ Choisi de trouver la douceur/ Au milieu de cette algèbre opaque ». Le coauteur de Nino dans la nuit (Allia, 2019) révèle une mélancolie apaisée et prend le parti d’une douceur désarmante. Dans une prose épileptique, Simon Johannin éclairait des figures romanesques furieusement à la marge. Assagi, son deuxième recueil de poésie porte un...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Grief

de Ismaël Jude

Grief de Ismaël Jude

Ce n’est pas un journal intime c’est un putain de manuel de guerre. » Ismaël Jude a jeté un sort à la langue française et très certainement au patriarcat. À partir de quelques notes du manuscrit de Pierre Rivière, excavé en 1973 par « la bande à Foucault », l’écrivain et metteur en scène imagine une sœur jumelle du jeune paysan qui assassina au début du XIXe siècle sa mère enceinte, sa sœur...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Quand je ne dis rien je pense encore

de Camille Readman Prud’homme

Parler sans visage

Un premier texte impressionnant de finesse sur les circonstances de la parole, quand elle fait faillite ou quand elle devient une fête. Certains livres marquent comme seules savent le faire certaines rencontres, on ne les referme jamais tout à fait. Ils intègrent ce que Patrick Chamoiseau avait joliment nommé notre « sentimenthèque ». On pourra les relire en y trouvant toujours des mots nouveaux. Quand je ne dis rien je pense encore se lit comme une longue adresse, infiniment tendue vers l’autre avec un petit a car toutes les...
février 2022
Le Matricule des Anges n°230

Demi-ciel

de Joel Casseus

Demi-ciel de Joel Casseus

Tout a disparu ou est en train de disparaître sur une terre devenue infertile, sauf la part la plus monstrueuse de l’humanité. Après Crépuscules, son premier roman publié en France, l’écrivain québécois ouvre une nuit immense dans une dystopie radicale et poétique toujours aussi troublante. Une communauté d’hommes et de femmes vit sous la pire partie du ciel, dans une sorte de camp dont les...
février 2022
Le Matricule des Anges n°230