La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Laurence Cazaux

Message Envoyer un message

Laurence Cazaux

Articles

Depuis mon corps chaud

de Gwendoline Soublin
Prendre soin Depuis mon corps chaud, de Gwendoline Soublin, ou quand les ailes poussent dans le dos de ceux qui partent. Depuis mon corps chaud est une commande du Théâtre national de Strasbourg. Pour son écriture, Gwendoline Soublin a passé plusieurs semaines à l’Institut de formation en soins infirmiers de Strasbourg. Ce texte résonne fortement aujourd’hui après plus de deux ans de pandémie et interroge le lien qui existe entre soignants et soignés. La pièce est construite en deux parties, avec les voix de « Celui qui part » et de « Celle qui reste ». Celui qui part est un jeune homme en train de mourir, opéré en urgence pour un cancer du larynx, il ne peut plus parler. Personne ne connaît son nom. Au...
mai 2022
Le Matricule des Anges n°233

La Dernière Nuit du monde

de Laurent Gaudé

Tuer la nuit

Laurent Gaudé nous plonge dans un monde où l’humanité, en s’affranchissant du sommeil, s’aveugle de lumière. C’est rare que Laurent Gaudé nous immerge dans une dystopie. Nous sommes très vite happés par cette pièce, La Dernière Nuit du monde, que nous parcourons fébrilement. L’épopée politique se doublant d’une histoire d’amour comme pour mieux nous tenir en haleine. Le tout porté par un souffle lyrique et poétique dont l’écrivain a le secret. C’est troublant de ressentir comment ce monde inventé...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

Passeurs de théâtre

Dans un contexte économique difficile dû à la fermeture des lieux culturels, les éditions Théâtrales abordent leurs 40 ans d’existence avec pugnacité. Pierre Banos, directeur des éditions Théâtrales depuis 2011 est du genre combatif. Travailleur acharné, vibrant orateur, c’est un militant du texte de théâtre et du travail en collectif. Pour lui et son équipe, les 40 ans de la maison d’édition sont vécus comme une nouvelle étape. Comment sont nées les éditions Théâtrales ? En 1981, la Ligue de l’Enseignement fait appel à Jean-Pierre...
juin 2021
Le Matricule des Anges n°224

Nos fenêtres invisibles / Je suis le contrepoids du monde

de Karin Serres

Soif d’histoires

Dans les deux pièces de ce recueil, Karin Serres met en jeu des adolescents qui luttent avec les armes de la poésie et de l’imaginaire contre une société normative et destructrice. Nos fenêtres invisibles nous plonge dans une société du futur, une société de surveillance, représentée symboliquement par des voix, celles de la milice et du docteur. La pièce démarre à l’hôpital. Deux jeunes de...
mai 2021
Le Matricule des Anges n°223

L' Acteur fragile

de Mohamed El Khatib

L’Acteur fragile, de Mohamed El Kathib

L’Acteur fragile est le premier portrait publié d’une série initiée par France Culture et consacrée aux acteurs et actrices qui ont marqué le théâtre et le cinéma français. Mohamed El Kathib a choisi d’écrire sur Éric Elmosnino, comédien pour le théâtre et le cinéma. Ce dernier a découvert et lu le texte en juillet 2019 au festival d’Avignon. Sans aucune direction d’acteur, car écrit Mohamed...
avril 2021
Le Matricule des Anges n°222