La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Choses vues
La chronique de Dominique Fabre

Les articles

S'habituer à tout Au Château des Rentiers on est en pleine saison des allergies, est-ce pour cette raison qu’on croise tant de gens qui pleurent dans les rues ? Entre voisins on se consulte sur les remèdes qui marchent, on a une vraie épidémie à cause du beau temps, des plantes grimpantes et des gros marronniers du bord de l’ancienne voie ferrée. Du coup, vu le soleil, le gardien passe moins de temps à tapoter son ordi et, assis sur le petit muret devant la loge, il fume avec un air songeur et bavarde à peu près avec tous les gens du coin. Les mômes connaissent tous Thierry. Il a des souvenirs de neige...
mai 2011
Le Matricule des Anges n°123

Monsieur Néant

Hier j’étais à Saint-Martin d’Etampes pour aller voir quelqu’un à l’hosto. C’est le terminus du Rer C. J’ai eu du mal à trouver. Il y avait de la neige sans trace de pas dedans, j’ai pu marcher dessus comme si j’étais le premier à le faire. J’ai dû demander mon chemin, il faut passer sous des voies rapides, longer des petits canaux avec des saules pleureurs, à un moment j’étais perdu, je...
mars 2010
Le Matricule des Anges n°111

La nuit remue

Dans la cité Massena rouge tout en haut il y a un jeune homme qui fume des clopes sur le petit balcon, il a une tête poétique avec ses cheveux mi-longs et son regard égaré, surtout sous la neige ! Juste en dessous de lui ces derniers jours, j’apercevais ces deux petits enfants le nez collé à la fenêtre, à regarder tomber les flocons, parfois ils tiraient la langue vers la neige, ils devaient...
février 2010
Le Matricule des Anges n°110

C’est médical ou amical ?

La boulangerie de la porte d’Ivry est en liquidation judiciaire ! Adieu le Fournil de Jacques. J’ai croisé la boulangère qui sortait du centre commercial Masséna 13 en portant ses cabas, avec ses cuissardes brillantes, ses ongles très longs, dernièrement mauves à points roses, et le vent en folie dans ses cheveux courts. J’ai souri dans sa direction ; elle m’a suivi des yeux du genre,...
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109

Salut les minots !

Comme presque plus personne ne conduit sur le boulevard des Maréchaux because les travaux du tramway, on a beaucoup moins de bouchons dans le bus PC 2. C’est chouette, surtout le soir quand il ne marque pas tous les arrêts. On pourrait se croire (ça aide si on rentre d’un repas bien arrosé) dans d’autres endroits d’autres banlieues d’autres pays, lesquels ? Je ne sais pas exactement. Il y a...
novembre 2009
Le Matricule des Anges n°108