La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Histoire littéraire

Les articles

Le Vrai Mystère des champignons

de André Dhôtel

Histoire sentimentale

de André Dhôtel
Drôles de spécimens La réédition d’un traité et une nouvelle inédite : le sérieux et la grâce d’André Dhôtel. Louant sa « légèreté », Christian Bobin a dit d’André Dhôtel que chez lui « le sérieux n’a pas sa place ». Voire… D’une part, la légèreté dans ses fictions n’y est jamais totalement légère, et la transparence et la pudique ironie qui les nimbent pourraient bien cacher sa discrète mélancolie. Ainsi des avanies automobiles qu’endurent les épiciers « Job et Chaidert » – couple beckettien – dans Histoire sentimentale, un inédit de 1937. Et d’autre part, les textes les moins classables de Dhôtel, ceux qui tiennent à la fois de l’essai, de la poésie, et pourquoi pas dans un dialogue serré avec...
octobre 2022
Le Matricule des Anges n°237

L' Antivoyage

de Muriel Cerf

Électrochocs

Avec L’Antivoyage, Muriel Cerf (1950-2012) nous emmène dans une Asie aux mille visages. Et au plus loin des circuits touristiques. Au cours du XIXe siècle, le voyage en Orient fut une tentation à laquelle ont succombé de nombreux écrivains : Chateaubriand tout d’abord, rapidement imité par Lamartine, Nerval, Flaubert puis Gautier. Pour chacun d’eux, ce périple avait les allures d’un pèlerinage, dont la raison d’être n’était pas seulement géographique : on se rendait alors en Orient avant tout pour se découvrir. Presque...
septembre 2022
Le Matricule des Anges n°236

Le Pays des sapins pointus

Et autres récits
de Sarah Orne

Agrestes séjours

Chantre de la vie rurale, Sarah Orne Jewett fit de sa connaissance d’un milieu le matériau de son œuvre. Elle fut pourtant négligée en France. Au cours de l’année 1890, la France était informée par les grâces de la fée Presse et dans les pages du Charivari, de la parution d’un livre épatant : Le Roman de la femme-médecin. L’auteure en était une certaine Sarah Orne Jewett et l’éditeur Jules Hetzel et Cie. On ne présente plus son pignon ni sa rue. Le titre du roman avait de quoi séduire – et le sujet de le femme-médecin plaît toujours...
septembre 2022
Le Matricule des Anges n°236

Jacques Stephen Alexis ou le voyage vers la lune de la belle humaine

de Michel Séonnet

Pour l’amour total

La réédition de la biographie de Jacques Stephen Alexis par Michel Séonnet répare une injustice en remettant en lumière un grand écrivain du XXe siècle, assassiné en 1961. C’est Armand Gatti qui fit découvrir le médecin, romancier et révolutionnaire Jacques Stephen Alexis à Michel Séonnet. Et lui commanda l’écriture de cette biographie parue en 1983 aux éditions Pierres hérétiques et devenue indisponible. Biographie singulière car Michel Séonnet la conduit en prenant la voix d’un griot haïtien, un « compose », pour conter le parcours de celui qui a fondé la...
septembre 2022
Le Matricule des Anges n°236

La Lanterne magique. Florilèges de pensées

de Jean Paul

Des pierres à bâtir

Florilège de pensées en compagnie de Jean Paul, le Titan du romantisme allemand. Composée en 1888 par Gustav Mahler, sa première symphonie, Titan, trouve l’origine de son nom dans un roman oublié de Jean Paul Richter (1764-1825). Trop méconnu en effet est celui qui comme Jean-Jacques, pour Rousseau, se fit un prénom, tant il eut du succès, tant il fut aimé de ses contemporains : les étudiants allemands d’Heidelberg l’acclamèrent comme le plus grand auteur vivant, y...
juillet 2022
Le Matricule des Anges n°235