La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Laurence Teper éditions

A propos

Passé composé Au rythme de six à huit livres par an, Laurence Teper publie des romans, des essais, et maintenant de la poésie, où l’intime se confronte à l’Histoire. Une façon d’éclairer, et de transmettre, ce qui reste dans l’ombre. J’ai une vie banale », s’excuse-t-elle, en servant du pain d’épice à son hôte. Et énumère, dans un grand sourire : « J’aime boire du thé, j’aime danser, j’aime conduire. Et si je ne vivais pas à Paris, je m’occuperais d’un jardin. » Elle vient d’ailleurs de rempoter deux baobabs qui verdissent son balcon. Laurence Teper est une femme attachante, d’un naturel assez désarmant, derrière lequel se cache un esprit « pragmatique » et obstiné. La jeune éditrice ajoute : « En revanche, il y a une chose que je déteste : le sentiment de la légitimité innée ». Si Laurence Teper est née à Paris en...
avril 2008
Le Matricule des Anges n°92

Le grand saut

Après huit années chez Nathan et six à enseigner, Laurence Teper crée sa maison d’édition. Un programme à l’accent germanique. Les deux premiers titres de Laurence Teper éditions arrivent en librairie ce mois-ci : Côté ombre de l’Autrichien Franz Innerhofer (1944-2002) et Voyage à Paris et à Londres des Italiens Pietro et Alessandro Verri. Si le premier est le douloureux récit d’un « péquenaud qui veut se faire forgeron » dans le seul pays « où les héros de guerre allemands (…) avaient le droit de rire et de...
mars 2004
Le Matricule des Anges n°51

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


À qui appartient une histoire ?
de Norbert Gstrein
2005
Lmda N°66 Est-il possible d’être un observateur de la guerre sans être « fatalement impliqué » ? Peut-on rattraper les morts avec et par les mots ? L’écrivain autrichien Norbert Gstrein revient sur l’implosion des Balkans. Kosovo. Été 1999. Christian Allmayer, correspondant de guerre autrichien qui a couvert le démantèlement sanglant de la Yougoslavie, meurt dans une embuscade. Paul, son ami et journaliste en mal d’inspiration, s’empare alors de cet événement comme matière pour ce qu’il espère devenir son premier roman. « Obsédé par l’idée de faire quelque chose de cette histoire », il se remet en mémoire les...
Le métier d’écrire
septembre 2005
André des ombres
de Marie Cosnay
2008
Lmda N°92 Funambule des mots, Marie Cosnay avance texte à texte sur le fil étroit de l’impossible énigme de l’être, des abysses qu’elle découvre et des trajectoires qu’elle dessine dans le monde. Ou comment être-avec, malgré tout. Il faut longer les murs de la prison dite Villa Chagrin, théâtre de son troisième roman, traverser le quartier de maisons ouvrières, monter une pente légère - Marie Cosnay habite, au faîte d’une colline derrière le vieux Bayonne, une maison haute et étroite, bordée d’un jardin dont les portillons avec ceux des voisins restent ouverts - y circulent librement interpellations, salutations, et...
La langue en balancier
avril 2008
Dans le temps qu’il marchait
de Michèle Desbordes
2004
Lmda N°57 Hölderlin célébra la liberté et la beauté du monde jusqu’à en perdre la raison. Deux livres évoquent son chemin d’eau, de terre et de silence. Contemporain de Beethoven, Friedrich Hölderlin est né en 1770. Après des études de théologie, il entre au séminaire de Tübingen où il aura pour condisciples Hegel et Schelling. C’est là qu’ils accueilleront avec enthousiasme la Révolution française et qu’il découvrira sa vocation poétique. En 1796, devenu précepteur chez le banquier Gontard, il tombe amoureux de la mère de ses élèves, Suzanne...
Fou de poésie
octobre 2004
Déplacements
de Marie Cosnay
2006
Lmda N°80 Revenir au point de départ d’une errance, sur les lieux qui ont brisé ce qui paraissait être une trajectoire simple, nier le temps et l’entropie, ou vouloir les effacer dans un même geste se déplacer et devenir déplacé, ou prendre conscience qu’on l’est, et de qui l’on est. « Le déplacement renforce ou délimite, pour un instant, la connaissance d’être là. » Une jeune femme retourne dans une...
Saisir l’instant
février 2007
Entre chagrin et néant
de Marie Cosnay
2009
Lmda N°102 Les deux livres de Marie Cosnay qui sortent simultanément fouillent une même question, dans deux formes esthétiques presque opposées. Comme s’il s’agissait d’illustrer, dans cette variation formelle, l’idée que la différence conduit à la similitude. Noces de Mantoue est probablement le livre le plus étrange de la romancière. Ici, le « conte » fuit tout code narratif. Disons qu’il y est...
L’autre, le même
avril 2009
La Femme adultère
de Giuseppe Conte
2009
Lmda N°100 Le récit s’ouvre sur une « plage proche de Rome, en l’an 64 de l’ère chrétienne », alors que Rome est en flammes et que Néron accuse les Chrétiens d’en être les auteurs. Là, un vieil homme mélancolique - il s’agit en fait de Sénèque - reconnaît une de ses esclaves. Quoique marquée par l’âge, elle est encore belle ; à la demande de son maître, elle lui raconte sa vie. Le procédé narratif du...
La femme adultère
février 2009
Les Grands mots
de Franz Innerhofer
2005
Lmda N°61 Dans le dernier volet de son autobiographie romanesque, l’Autrichien Franz Innerhofer (1944-2002) décrit l’itinéraire infernal d’un écorché vif dans un monde sans grâce ni consolation. Si l’on inscrit souvent et à juste titre l’écrivain autrichien Franz Innerhofer dans la filiation de Thomas Bernhard et d’Elfriede Jelinek, c’est en raison de son regard acéré et sans concession porté à l’encontre de l’Autriche de l’après-guerre. Son dernier ouvrage, publié en 1977 et dont Evelyne Jacquelin nous offre la traduction pénétrante, vient clore le triptyque qui portait sur les...
La férocité des origines
mars 2005
Le Métier de tuer
de Norbert Gstrein
2005
Lmda N°66 Est-il possible d’être un observateur de la guerre sans être « fatalement impliqué » ? Peut-on rattraper les morts avec et par les mots ? L’écrivain autrichien Norbert Gstrein revient sur l’implosion des Balkans. Kosovo. Été 1999. Christian Allmayer, correspondant de guerre autrichien qui a couvert le démantèlement sanglant de la Yougoslavie, meurt dans une embuscade. Paul, son ami et journaliste en mal d’inspiration, s’empare alors de cet événement comme matière pour ce qu’il espère devenir son premier roman. « Obsédé par l’idée de faire quelque chose de cette histoire », il se remet en mémoire les...
Le métier d’écrire
septembre 2005
La Noces de Mantoue
de Marie Cosnay
2009
Lmda N°102 Les deux livres de Marie Cosnay qui sortent simultanément fouillent une même question, dans deux formes esthétiques presque opposées. Comme s’il s’agissait d’illustrer, dans cette variation formelle, l’idée que la différence conduit à la similitude. Noces de Mantoue est probablement le livre le plus étrange de la romancière. Ici, le « conte » fuit tout code narratif. Disons qu’il y est...
L’autre, le même
avril 2009
Poèmes de la bombe atomique
de Tôge Sankichi
2008
Lmda N°100 Parmi les témoignages des événements d’Hiroshima et de Nagasaki, le livre de Tôge Sankichi, paru deux ans avant sa mort en 1953 (il avait 36 ans), n’avait jamais été traduit. Après Pluie noire de Masuji Buse, ou les Notes de Hiroshima de Öé Kenzaburô, les Poèmes de la bombe atomique n’en sont pas moins un ouvrage de même importance. Le poème « Vieille mère », par exemple, est d’une pudeur...
Bombe atomique
février 2009
Poèmes fluviaux
de Friedrich Hölderlin
2004
Lmda N°57 Hölderlin célébra la liberté et la beauté du monde jusqu’à en perdre la raison. Deux livres évoquent son chemin d’eau, de terre et de silence. Contemporain de Beethoven, Friedrich Hölderlin est né en 1770. Après des études de théologie, il entre au séminaire de Tübingen où il aura pour condisciples Hegel et Schelling. C’est là qu’ils accueilleront avec enthousiasme la Révolution française et qu’il découvrira sa vocation poétique. En 1796, devenu précepteur chez le banquier Gontard, il tombe amoureux de la mère de ses élèves, Suzanne...
Fou de poésie
octobre 2004
Qui si je criais ...? Oeuvres témoignages dans les tourmentes du 20è siècle
de Claude Mouchard
2007
Lmda N°84 Guerres ou génocides, le XXe siècle fut celui des victimes mais aussi celui des survivants. Comment firent-ils, de leurs expériences, des œuvres littéraires ?. Sans doute Claude Mouchard a-t-il consacré de longues années à cette œuvre : ce parcours qui nous mène des ghettos à S.21, centre de détention et de torture des Khmers rouges, de l’archipel sibérien du goulag à Hiroshima, n’est pas sans détours, reprises, corrections, répétitions. C’est que la matière qu’il affronte ne se laisse pas cerner d’emblée, les concepts théoriques trop rigides, les...
Éclairer la nuit
juin 2007
Quoi qu’il arrive
de Dawid Bienkowski
2006
Lmda N°76 L’héroïne se nomme Pologne, douloureuse, isolée et menacée par l’URSS, en 1981. Elle apparaît à travers la vie d’une bande de copains en terminale, chacun situé dans un contexte destiné à le dessin démonstratif se fait parfois pesant présenter la diversité des situations sociales. Aristo d’extraction noble, objet de l’acharnement d’un prof fielleux, Piotr à qui sa mère envoie des dollars...
Nulle part, c’est-à-dire…
septembre 2006
Le Troisième officier
de Giuseppe Conte
2007
Lmda N°83 Le poète italien Giuseppe Conte redonne du lustre au roman d’aventure avec une odyssée maritime et politique autour de la traite négrière. De structure traditionnelle (un prologue, trois parties et un épilogue), Le Troisième Officier est d’abord un roman d’aventure, à lire comme tel. Le narrateur, un Morbihannais du nom de Yann Kerguennec, entame le récit de sa vie en 1848, au moment où une révolte secoue à nouveau la France, et retourne plusieurs décennies en arrière, en 1789. Agé alors d’à peine 15 ans, il s’était embarqué à...
Lumières noires
mai 2007
Un pays invisible
de Stephan Wackwitz
2007
Lmda N°87 Magnifique portraitiste de son grand-père qui n’a jamais cessé de le hanter, le romancier allemand Stephan Wackwitz brouille les lignes de partage du temps, et explore à sa manière, mystérieusement délicate, la complexité des liens entre les générations. Recevoir une histoire, c’est toujours recevoir quelque chose qui nous lie volens nolens à notre propre famille - à son passé. De là à la faire valoir, fût-elle par la mise à distance que permet la fiction, c’est ce pas que franchit Stephan Wackwitz, né en 1952 à Stuttgart. Disons-le d’emblée, son livre, remarquable d’intelligence autant que de finesse, n’est pas tant un roman-enquête de plus,...
Un air de fantômes
octobre 2007
Vilains moutons
de Katja Lange-Müller
2008
Lmda N°96 Sur fond de rumeur urbaine des années 80, tout gravite autour de Soja, une Berlinoise de l’Est passée à l’Ouest, qui survit grâce à de petits boulots. Un peu paumée, « vilain mouton » d’une société qu’elle a fuie, c’est dans la rue qu’elle fait la rencontre inopinée de Harry, un autre marginal et « junkie » à peine sorti de prison (« la prison réelle, (pas) celle qu’on n’avait… juste baptisée...
Vilains moutons
septembre 2008

Auteurs