La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Le Petit Parmentier

novembre 1995 | Le Matricule des Anges n°14 | par Philippe Savary

Le Petit Parmentier

La nuit est toujours fiévreuse et poisseuse chez Denis Belloc. Les paumés, le visage plissé, y déambulent en éructant leur désespoir et leurs rêves à quatre sous. Avec Le Petit Parmentier, son septième roman, du nom d’un bistrot du XIe arrondissement, l’auteur de Néons porte un nouveau regard affectueux et poétique sur la déchéance sociale, cette précarité urbaine qui vient s’accrocher au zinc pour ne pas choir. Citoyens d’un monde dont ils sont exclus, les pensionnaires du Petit Parmentier tissent les liens de leur univers dévasté. On rit beaucoup, on se moque un peu, on prend souvent des coups. Les dialogues, volubiles, crasseux, « pris en direct » dessinent une vérité qui évite la caricature : celle d’une fange triomphante qui cache sa misère dans les ténèbres. « Oh putain !… La vie est une chienne… » « Ouais, mais quand elle se met à t’aimer, elle est plus fidèle qu’un chien. » Il faut simplement attendre son tour. Belloc sait que ça peut prendre une vie.

Balland
127 pages, 75 FF

Le Petit Parmentier Par Philippe Savary
Le Matricule des Anges n°14 , novembre 1995.