La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Stratagèmes Gogol, salaires, James Bond, corynopoma riisei, petits pois

janvier 2014 | Le Matricule des Anges n°149

0. (Journal de lecture du roman de F. Fulmerford, Les 36 Stratagèmes1. Samuel Tubal, personnage principal, passe son temps à collectionner les stratagèmes, comme s’il voulait en faire un herbier. Compte tenu de sa totale incompétence, sa présence au sein d’une banque d’investissement reste un mystère. Il habite Annuitants Castle Street, mais cela n’a aucune incidence sur le reste de l’histoire.)

1. Pages 171 à 187, F. Fulmerford entraîne son personnage dans une curieuse digression sur le thème « Rassembler ce qui a été dispersé, puis le détruire ». On ne sait pas vraiment s’il s’agit d’un véritable stratagème bis (comme le stratagème 7 bis, « Attendre le mauvais moment », ou le stratagème 12 bis, « Remplacer un danger précis par une peur vague2 »). Toujours est-il, Tubal évoque l’un après l’autre Gogol faisant le tour des librairies pour racheter puis brûler les exemplaires de son calamiteux Hanz Küchelgarten, puis Henri Thomas rachetant et détruisant les copies du Porte à faux, enfin Fiedrich Mandl s’acharnant à retrouver pour les anéantir toutes les bobines du film Extase, où apparaît Hedy Lamarr, son épouse, à divers stades de nudité.

2. Les pages 188 à 195 sont consacrées à un commentaire du chapitre « Comment on paraît avoir ce dont on manque, et comment on y supplée », tiré des Stratagèmes de Frontin. Changeant de sujet, page 196, Samuel Tubal se demande si la Metro Goldwin Mayer, en 1933, a bien fait d’imposer à ses employés une réduction des salaires (de moitié) pendant huit semaines de suite, sous prétexte de combattre la crise3.

3. On lit page 200 une évocation presque élégiaque de la volatilité des marchés – volatilité à laquelle S. Tubal sait contribuer, en se tournant les pouces et en agissant de travers.

4. Page 201, F. Fulmerford juge que le moment est venu de faire réapparaître Lisbeth Fitzroy : personnage représentant, aux yeux du timide Tubal et dans l’économie parfois rustique du roman, l’objet d’amour. Les mots choisis pour décrire la belle Miss Fitzroy sont pour la plupart tirés de Entourloupe tout azimut, Chauds les glaçons et Opération Chloroforme, de Ian Fleming4. Un seul (« pineapple ») vient de Tarzan, Lord of the Jungle, de Edgar Rice Burroughs, mais il est sorti de son contexte. Dès la même page 201, Samuel Tubal décide de poursuivre sur-le-champ la cour entamée il y a déjà plusieurs semaines, avant le début du roman, et reconduite chaque jour avec vaillance. Pour mener à bien sa danse nuptiale, il a la présence d’esprit de rassembler un florilège de stratagèmes, érotiques mais pas seulement, dans lesquels il puise, délicatement, « comme s’il détachait les pétales d’une marguerite5 ».

5. Parmi les astuces fournies par Ovide dans son Art d’aimer, par exemple, Tubal a relevé : être aimable (« ce à quoi ne suffira pas la beauté du visage et du corps »), avoir un caractère agréable, se montrer complaisant (« si elle te contredit, cède »), enfin choisir des cadeaux modestes. Par dessus tout, il retient le conseil suivant : « que les coins de votre bouche ne soient pas trop écartés par le rire et que le bord des lèvres ne laissent pas voir le haut des dents6 ».

6. Dans le même ordre d’idée, F. Fulmerford signale qu’un minuscule poisson appelé corynopoma riisei (famille des characins) trimbale par-devers lui, à l’extrémité d’un long fil, un appât, comparable au ver de terre du pêcheur : la femelle corynopoma riisei, comme n’importe quel corynopoma riisei à sa place, s’en approche, s’applique à le manger et ce faisant permet au corynopoma riisei mâle de s’accoupler. La ruse peut sembler cruelle : elle l’est aux yeux du tendre Samuel Tubal. Ceci dit à la décharge du violeur, le mâle ne possède pas à proprement parler d’organe reproducteur : ses amours sont une rencontre semblable à un frôlement. (Dans les faits, et pour ce qui le concerne, Samuel Tubal pense remplacer l’appât du corynopoma riisei par un bouquet de fleurs.)

7. Ni les stratagèmes d’Ovide ni l’exemple du corynopoma riisei ne permettent pour le moment à l’amoureux de parvenir à ses fins. Mais Tubal est un optimiste (un soir de la Saint Sylvestre 2004, il lui est arrivé de trouver une perle véritable dans une boîte de petits pois) : il ne doute pas de triompher la prochaine fois grâce au conseil n°12 de Baltasar Gracián : « quand la nature nous abandonne, cherchons le refuge de l’art7 ».

1 The Thirty-six Stratagems, F. Fulmerford, Londres, 2011.
2 Ce catalogue des stratagèmes bis composé lentement par Samuel Tubal au cours des 365 pages du livre contient également « Préférer l’interprétation des rêves aux rêves » et « Eviter de faire du sport ».
3 À la même époque, John Hertz, patron de la Paramount, avait coupé tous les budgets d’un tiers – chacun son truc.
4 Respectivement Moonraker, Diamonds are Forever et Goldfinger.
5 F. Fulmerford, op. cit., page 202 (hélas).
6 Ovide donne ce conseil aux femmes, Tubal le juge unisexe.
7 Gracián suggère sinon de « s’en tirer par une pirouette » (aphorisme 73).

Gogol, salaires, James Bond, corynopoma riisei, petits pois
Le Matricule des Anges n°149 , janvier 2014.
LMDA PDF n°149
4.00 €