La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Conquérir ses rêves

juillet 2020 | Le Matricule des Anges n°215 | par Laurence Cazaux

L’Insomniaque est une aventure au long cours. Carine Lacroix en a commencé l’écriture en 2006. Depuis, elle a passé le texte à la moulinette comme elle le dit, sans jamais pouvoir l’oublier au fond d’un tiroir. La pièce lui résiste longtemps et ne cesse pourtant de l’interpeller. Comme une matière incandescente. Comme une nuit blanche. Ce texte invente une société futuriste. Et surtout une héroïne, Iso, qui semble tout droit sortie d’une bande dessinée d’Enki Bilal. Iso a les cheveux bleus, elle est presque nue, sa peau est pâle, elle a une large cicatrice sur la cuisse où est écrit le mot oiseau en arabe. Iso danse. Histoire de devenir volatile. Et a des insomnies. Le temps s’égrène dans sa chambre et dans ce monde-là, le temps parle.
Iso est née « après l’Année sans été. Après les éruptions qui couvrirent la terre d’un voile opaque et toxique. Soleil caché, hiver volcanique. Un plan d’urgence planétaire fut voté à l’unanimité. Chaque pays dut se mettre au service du redressement sanitaire, alimentaire et énergétique. Nettoyer les herbes, les racines, les artères, les poumons. Laver l’eau. Récurer l’horizon. Sous un ciel de particules, la Rééducation s’enclencha. » Qui dit rééducation dit surveillance et contrôle.
Dans cette société futuriste, la sécurité et la protection de la santé passent avant la liberté. L’Insomniaque résonne singulièrement aujourd’hui avec la pandémie du coronavirus. Dans l’univers imaginé par Carine Lacroix, la moitié des hommes font l’amour sans se toucher. Et chacun a un crédit santé. Ainsi, à 11 ans, comme pour tous les enfants, une puce biomédicale est implantée dans le corps d’Iso. Elle permet tous les dépistages possibles, tout est analysé, des ovules au sommeil. Un sommeil qui ne doit comporter aucun rêve. Puisque dans ce monde les rêves ont bien sûr disparu. Mais Iso, sans rêve, se sent coupée d’elle-même. Alors à l’adolescence, elle va vivre la nuit qui devient une poche de résistance. Elle rencontre Rân, un pirate de haute voltige, avec son lézard cyborg. Et entre en résistance pour retrouver les rêves.
La lecture de ce texte donne grandement l’envie de voir Iso s’incarner sur scène, pour se confronter à l’énergie de sa danse, de ses mots et de ses nuits blanches.

L. Cazaux

L’Insomniaque, de Carine Lacroix
Quartett, 96 pages, 11

Conquérir ses rêves Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°215 , juillet 2020.
LMDA papier n°215
6.50 €
LMDA PDF n°215
4.00 €