La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Ananda Devi

A propos

Dans les plis de la nuit Entre outrage et enchantement, l’écrivain mauricien Ananda Devi déploie dans son nouveau roman les fastes de la négation et la douleur sans nom des déshérités. Brûlants, brûlés, consumés par le feu du vide comme par les forces noires de la malédiction, les personnages d’Ananda Devi. Ce roman nous plonge dans la dix-septième année de deux garçons et de deux filles nés avec « un mouchoir de dégoût » enfoncé dans la bouche. Tous natifs de Troumaron, un endroit où viennent se déverser les eaux usées de l’île Maurice, un ancien marécage comblé qui domine Port-Royal, la capitale, et où « on recase les réfugiés des cyclones, ceux qui n’ont pas trouvé à se loger après une tempête et qui, deux ou cinq ou dix ou vingt ans après, ont toujours les orteils à...
février 2006
Le Matricule des Anges n°70

Ouvrages chroniqués

L' Ambassadeur triste
de Ananda Devi
2015
L’une débute, l’autre est un auteur confirmé, mais leurs nouvelles donnent voix à ces lointains intérieurs qui décident de nos raisons de vivre. Si l’art de la nouvelle pardonne peu – la moindre longueur, une invraisemblance, et tout s’écroule – il permet de par la concision qu’il impose d’atteindre rapidement à une forme d’intensité qui donne éclat et résonance à un fait, un geste, une situation qui prend alors une sorte de valeur exemplaire. De plus, chaque nouvelle réclamant un nouveau départ, leur réunion en un livre – la façon dont, dans leur diversité même, elles se complètent – crée un rythme, mobilise les sens, entraîne le lecteur. Les onze nouvelles que regroupe L’Ambassadeur triste nous emmènent en Inde, pour huit...
Richard Blin
avril 2015
Le Matricule des Anges n°162
Le Sari vert
de Ananda Devi
2009
Poursuivant son chemin au cœur de la violence, Ananda Devi questionne dans son nouveau roman la force du négatif en nous et cherche à comprendre comment la violence de l’amour peut se retourner en amour de la violence. Sur son lit d’agonie, dans une maison de l’île Maurice, un vieux médecin parle, veillé par sa fille - « Quand sa mère est morte, elle a pris sa place dans ma vie, mais plutôt comme un animal de compagnie » - et sa petite fille. Il les terrorise - « Destructibles et friables, elles sont des poupées de chiffon contorsionnées selon mes besoins ». Mais à présent qu’il est...
Richard Blin
octobre 2009
Le Matricule des Anges n°107
Indian tango
de Ananda Devi
2007
Un défi, un jeu, une danse où chacun trouve la clef de sa vraie nature : Indian tango d’Ananda Devi ou l’art d’apprendre à désapprendre à l’ombre musicienne du désir. Née à l’île Maurice, riche d’une véritable expérience sensuelle du monde, un peu indienne, un peu africaine, un peu européenne, Ananda Devi n’est que vibration et passion. Chacun de ses livres s’ancre dans une réalité souffrante autant qu’il emprunte à la mythologie personnelle et secrète de l’auteur. De Moi l’interdite à Eve de ses décombres en passant par Le Long Désir ou La Vie de Joséphin le fou, ce ne sont que textes intenses, appelant l’adhésion, le dépassement des limites personnelles, l’abandon aux forces qui les traversent, les travaillent et nous irradient de leurs sortilèges....
Richard Blin
septembre 2007
Le Matricule des Anges n°86
La Vie de Joséphin le fou
de Ananda Devi
2003
La beauté saccagée, l’impossible réconciliation des contraires, le désir comme ressort secret du monde : deux livres d’Ananda Devi, native de l’île Maurice. Des mues, d’impondérables hymens, des girations planées, du vertige coagulé, des levées de jouissance, la poésie d’Ananda Devi conjugue l’amour à l’inventaire émerveillé du monde de son enfance et à la cruauté d’un présent désenchanté. Le Long Désir rythme cet inapaisement, mime cet état à coups de rapprochements et de séparations qui évoquent le mouvement même du désir, l’infinie morsure de son désordre luxueux. Une écriture de la chair, qui sait les secrètes alliances du fauve et du nuptial, les bonheurs de la proximité consacrante mais aussi le rayonnement noir des douleurs secrètes. ...
Richard Blin
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45
Le Long Désir
de Ananda Devi
2003
La beauté saccagée, l’impossible réconciliation des contraires, le désir comme ressort secret du monde : deux livres d’Ananda Devi, native de l’île Maurice. Des mues, d’impondérables hymens, des girations planées, du vertige coagulé, des levées de jouissance, la poésie d’Ananda Devi conjugue l’amour à l’inventaire émerveillé du monde de son enfance et à la cruauté d’un présent désenchanté. Le Long Désir rythme cet inapaisement, mime cet état à coups de rapprochements et de séparations qui évoquent le mouvement même du désir, l’infinie morsure de son désordre luxueux. Une écriture de la chair, qui sait les secrètes alliances du fauve et du nuptial, les bonheurs de la proximité consacrante mais aussi le rayonnement noir des douleurs secrètes. ...
Richard Blin
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45