La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Arthur Schnitzler

Ouvrages chroniqués

Gloire tardive
de Arthur Schnitzler
2016
Un vieux fonctionnaire vit sur le tard ses rêves de gloire poétique. Exaltations et stupeurs de la vie littéraire, par Arthur Schnitzler. D’Arthur Schnitzler, on savait grâce à La Ronde (1897) le goût pour le marivaudage et l’analyse des sentiments (sa pièce scandaleuse ne fut jouée que dix ans après sa rédaction), grâce à Vienne au crépuscule, son roman interdit de 1907 comment il traçait des tableaux impitoyables de la vie intellectuelle viennoise, et finalement grâce à Une jeunesse viennoise (1920) ou au Retour de Casanova (1918) comment l’âge mûr l’avait autorisé à affiner encore sa vision a posteriori des événements de sa riche vie d’« observateur participant ». La table semblait mise, le décor posé, or il manquait une...
Éric Dussert
février 2016
Le Matricule des Anges n°170
Une petite comédie
de Arthur Schnitzler
2005
Dans un recueil de nouvelles posthume, Arthur Schnitzler (1862-1931) dévoile de sa plume féroce les simulacres de l’existence. La vocation de la littérature n’est-elle pas de démasquer, en les mettant en scène, les mensonges les plus beaux comme les plus vils qui fondent nos existences ? C’est ce que semble nous dire Arthur Schnitzler, cet entomologiste de l’âme humaine qu’intéressent toutes les extravagances des sentiments de la société viennoise crépusculaire des Habsbourg. Tel est en effet le fil directeur de ce recueil aux nouvelles disparates : qu’il s’agisse d’affabulations (« Fritzi »), de mascarade, dans le mariage (« La Fiancée ») ou dans les conventions sociales (« Le Prince est dans la salle »), on...
Sophie Deltin
février 2006
Le Matricule des Anges n°70
Le Retour de Casanova
de Arthur Schnitzler
Giovanni Giacomo Casanova, dit le Chevalier de Seingalt, a 52 ans lorsque Arthur Schnitzler débute ce court récit qui imagine les derniers jours du galant aventurier avant son retour à Venise, sa ville natale, où il fut emprisonné et humilié vingt ans plus tôt pour athéisme, libertinage et mysticisme. Si son évasion en 1756 de la prison des Plombs l’a fait entrer dans la légende, c’est comme un mendiant après des années d’honneurs et d’ignominies qu’il s’apprête à sortir de son exil pour rejoindre sa patrie. L’amant aux milliers de femmes a vieilli, son nom « que tant de fois la tendresse...
Philippe Savary
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22
Le Professeur Bernhardi
de Arthur Schnitzler
Schnitzler double de Freud Plus de cinquante ans après sa mort, l’œuvre de Schnitzler reste en partie méconnue en France où bon nombre de ses pièces ne sont toujours pas traduites. Le succès de La ronde a peut-être cristallisé une fausse image de cet écrivain, en lui collant une étiquette de frivolité et de légèreté. La parution du Professeur Bernhardi chez Actes Sud-Papiers permet de redécouvrir la profondeur de l’auteur autrichien. Ancré dans le monde de la médecine, Le Professeur Bernhardi s’inspire de la vie du père de Schnitzler, fondateur et directeur d’une clinique viennoise....
Laurence Cazaux
avril 1994
Le Matricule des Anges n°8
Comédie des séductions
de Arthur Schnitzler
Avec une douzième pièce d’Arthur Schnitzler à son catalogue, Actes Sud-Papiers poursuit un beau travail éditorial sur cet écrivain viennois qu’on a toujours plaisir à lire pour la finesse de ses portraits. Comédie des séductions foisonne de personnages, plus de vingt, dont la moitié au moins se livre à un chassé-croisé amoureux. Chacun représente une figure possible du jeu de la séduction, du bouillonnant impulsif et querelleur, au séducteur enragé en passant par le « très détaché pouvant tout analyser ». C’est comme un gigantesque puzzle, impossible à assembler et qui s’appellerait...
Laurence Cazaux
février 1996
Le Matricule des Anges n°15