La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Bernard Souviraa

Ouvrages chroniqués

Ce tango poignardé
de Bernard Souviraa
2018
La petite vie tranquille de deux retraités, imaginée par Bernard Souviraa, cache des désirs secrets et des rêves inavoués. Au début de l’histoire, ils sont deux : Paul et Rose. Ils forment un couple de retraités ordinaires dans une petite ville de province. L’usine est le seul pôle d’activité de la commune. Une commune laide, si laide. Paul a travaillé toute sa vie, à l’usine, « ce bloc sale au milieu de rien ». La fin de l’histoire pour eux approche, et le bilan est amer : ils ont travaillé, milité, discuté, parlé politique avec les amis. Ils ont créé une salle culturelle. Mais « on a refait le monde au lieu d’inventer notre vie ». Et aujourd’hui, « les amis hésitent entre le cimetière et la télé ». Ils...
Patrick Gay Bellile
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201
L' Oeil du maître
de Bernard Souviraa
2006
Dans une petite ville des Ardennes vivent plusieurs êtres malheureux, en proie à des désirs constamment inaboutis ou flétris. Martin, un adolescent de 15 ans, subit douloureusement son homosexualité, aux côtés d’Isabelle, sa grand-mère, une femme fruste qui cherche dans la nourriture le moyen de donner à son petit-fils un peu de vitalité. Celui-ci, durant ses cours de français, rêve, fantasme, et en guise de copies, rend à sa professeur, Madeleine Pierrat, d’étranges poèmes de plus en plus violents. Puis il s’éprend de Solaap, un très beau garçon arrivé en cours d’année, dont les parents...
Delphine Descaves
septembre 2006
Le Matricule des Anges n°76