La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Blaise Cendrars

A propos

Deux noms, un bras et quinze volumes Et si Blaise Cendrars, génial autofictionnaire, restait à découvrir ? Rencontre avec Claude Leroy, ordonnateur d’une nouvelle et ambitieuse édition de "l’Homère du transsibérien", comme le surnommait Dos Passos. La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide« . C’est ainsi qu’un grand maître des études cendrarsiennes, responsable des nouvelles oeuvres complètes du manchot suisse le plus célèbre du monde et professeur à Nanterre-Paris X, résume paradoxalement sa première rencontre avec l’auteur de Moravagine. L’année 1968, décidément riche en événements, fut donc marquée pour Claude Leroy par deux naissances décisives : celle de sa vocation universitaire et celle de sa fille Emmanuelle. Un tiers de siècle d’ »obsession intensive« pour Blaise Cendrars (défini par...
mars 2002
Le Matricule des Anges n°38

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Je travaille et commence à en avoir marre : Lettres 1925-1961
de Blaise Cendrars , Henry Poulaille
2014
Lmda N°153 Par un effet miroir bienvenu, la correspondance de Blaise Cendrars (1887-1961) à Henry Poulaille (1896-1980) paraît juste après le troisième volume du « Nouvel âge » de ce dernier où Patrick Ramseyer et Jean-Paul Morel ont réuni la plupart de ces grands articles consacrés à la littérature prolétarienne et à ses plus fortes admirations littéraires, dont Cendrars. Son absence aurait causé un...
En toutes lettres
mai 2014
Partir : Poèmes, romans, nouvelles, mémoires
de Blaise Cendrars
2011
Lmda N°122 Derrière l’image du bourlingueur, du menteur sublime et du poète flamboyant, c’est la passion de la partance que l’on découvre dans ce volume Quarto, et un pionnier de l’écriture contemporaine. Avec sa dégaine de mauvais garçon, son visage de boxeur, son éternelle cigarette aux lèvres, et sa manche vide, l’image de Cendrars n’aura pas peu contribué à alimenter la légende qui l’entoure. Elle dit qu’il courait déjà le monde à 17 ans, qu’on l’a vu en Chine, en Sibérie, au Canada, dans les mers du sud, chasseur d’éléphant en Afrique, reporter à Hollywood… Voyageur des deux mondes,...
Cendrars le magnifique
avril 2011
Œuvres autobiographiques complètes (Tome 1)
de Blaise Cendrars
2013
Lmda N°145 C’est en magicien du trompe-l’œil et en maître de la rhapsodie que le poète et romancier aura recherché dans ses écrits autobiographiques le secret de son identité poreuse. Bien plus qu’un retour vers le passé, les quatre volumes de souvenirs que publie, coup sur coup, Cendrars – la tétralogie que forment L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949) – sont un retour à l’écriture autant qu’un retour de l’écriture. Après les premiers poèmes des années 1910 (Les Pâques, La Prose du Transsibérien, Le Panama ou...
Le mentir-vrai de Cendrars
juillet 2013
Œuvres autobiographiques complètes (Tome 2)
de Blaise Cendrars
2013
Lmda N°145 C’est en magicien du trompe-l’œil et en maître de la rhapsodie que le poète et romancier aura recherché dans ses écrits autobiographiques le secret de son identité poreuse. Bien plus qu’un retour vers le passé, les quatre volumes de souvenirs que publie, coup sur coup, Cendrars – la tétralogie que forment L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948) et Le Lotissement du ciel (1949) – sont un retour à l’écriture autant qu’un retour de l’écriture. Après les premiers poèmes des années 1910 (Les Pâques, La Prose du Transsibérien, Le Panama ou...
Le mentir-vrai de Cendrars
juillet 2013
Sous le signe du départ : entretiens avec Blaise Cendrars
de Blaise Cendrars , Christine Le Quellec Cottier
2013
Lmda N°145 Parution des deux premiers volumes d’une collection dédiée à la correspondance de Blaise Cendrars. Échanges en toutes lettres avec Henry Miller et Robert Guiette. Comme un bonheur ne vient jamais seul, parallèlement à la publication en Pléiade des Œuvres autobiographiques complètes de Blaise Cendrars, les éditions Zoé lancent leur collection « Cendrars en toutes lettres » qu’inaugurent deux titres. Le premier est une nouvelle édition de la correspondance avec Henry Miller (Denoël, 1995), enrichie de quelques lettres adressées à des proches (Anaïs Nin,...
Dialogues d’artistes
juillet 2013
Blaise Cendrars - Henry Miller : Correspondance 1934-1959, “Je travaille à pic pour descendre en profondeur”
de Blaise Cendrars , Henry Miller
2013
Lmda N°145 Parution des deux premiers volumes d’une collection dédiée à la correspondance de Blaise Cendrars. Échanges en toutes lettres avec Henry Miller et Robert Guiette. Comme un bonheur ne vient jamais seul, parallèlement à la publication en Pléiade des Œuvres autobiographiques complètes de Blaise Cendrars, les éditions Zoé lancent leur collection « Cendrars en toutes lettres » qu’inaugurent deux titres. Le premier est une nouvelle édition de la correspondance avec Henry Miller (Denoël, 1995), enrichie de quelques lettres adressées à des proches (Anaïs Nin,...
Dialogues d’artistes
juillet 2013
Blaise Cendrars - Robert Guiette : Lettres 1920-1959, “Ne m’appelez plus... maître”
de Blaise Cendrars , Robert Guiette
2013
Lmda N°145 Parution des deux premiers volumes d’une collection dédiée à la correspondance de Blaise Cendrars. Échanges en toutes lettres avec Henry Miller et Robert Guiette. Comme un bonheur ne vient jamais seul, parallèlement à la publication en Pléiade des Œuvres autobiographiques complètes de Blaise Cendrars, les éditions Zoé lancent leur collection « Cendrars en toutes lettres » qu’inaugurent deux titres. Le premier est une nouvelle édition de la correspondance avec Henry Miller (Denoël, 1995), enrichie de quelques lettres adressées à des proches (Anaïs Nin,...
Dialogues d’artistes
juillet 2013
Œuvres romanesques précédé de Poésies complètes
de Blaise Cendrars
2017
Lmda N°189 Lire Cendrars (1887-1961), c’est découvrir un univers où les signes conspirent, où les coïncidences règnent et où l’écriture multiplie les anamorphoses. Un inclassable, un irrégulier pour qui l’écriture est créatrice de réel. Passé sous silence par la modernité critique des années 1960 et souvent réduit à l’imagerie complaisante du bourlingueur, de l’aventurier de la vie, du manchot des Lettres françaises ou du poète-journaliste-moderne qui a tout vu, tout lu, tout vécu, Blaise Cendrars est aujourd’hui en passe d’être pleinement reconnu pour ce qu’il était : un créateur en perpétuel mouvement et à l’écoute du...
L’expérience des limites
janvier 2018
Correspondance
de Blaise Cendrars , Henry Miller
Lmda N°13 Quarant-cinq ans de belle amitié entre deux géants de ce siècle. Blaise Cendrars-Henry Miller : la correspondance des elus. Denoël ferait aujourd’hui rougir de honte Blaise Cendrars et lui ferait sans doute regretter son « À bas les éditeurs ! » qui amusait tant Henry Miller. Ce fut en 1960, un an avant que Cendrars acceptât de partir pour « Le Lotissement du ciel », que Denoël entreprit de publier ses œuvres complètes, publication qui compte aujourd’hui ses huit tomes et que complètent des volumes de...
De Big Sur à Bourlinguer
septembre 1995