La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Cees Nooteboom

Ouvrages chroniqués

Le Labyrinthe du pèlerin Mes chemins de Compostelle
de Cees Nooteboom
2004
Cees Nooteboom, année après année, atteindra-t-il enfin Saint-Jacques-de-Compostelle ? Ses tours et détours composent un labyrinthe passionné et érudit. Où sommes-nous, qui sommes-nous, lorsque nous voyageons ? Fuyons-nous simplement notre présent, la suite inéluctablement grise des jours, et ce « je » familial et social, concrétion gênante, masque à la longue devenu visage ? Qu’allons-nous chercher dans ces paysages où nous ne sommes pas nés, dans ces monuments de civilisations mortes ou qui s’éteignent ? Quelle utopie, quelle nostalgie ? Quel rachat, quel salut ? C’est avec de semblables questions qu’erre Nooteboom sur le globe tout entier (Hôtel Nomade, 2003, voir Lmda N°44) ou, ici, en Espagne. Depuis des décennies, il l’a découverte...
Thierry Cecille
juillet 2004
Le Matricule des Anges n°55
Hôtel Nomade
de Cees Nooteboom
2003
Le Monde est semblable à la Bibliothèque, la Bibliothèque imaginaire (à l’image du Musée imaginaire de Malraux) et personnelle est le Monde. L’Hôtel Nomade que rejoint, au soir, Cees Nooteboom, et qu’il quitte au matin, pourrait aussi bien avoir pour enseigne Babel. Babel des langues et des visages, mythe de l’unité vécue puis perdue, c’est ce que le voyage -comme la lecture- arpente et construit tout à la fois. Dans le « palais de la mémoire » (Saint Augustin), Nooteboom voit s’allumer paysages, rencontres, objets d’un quotidien enfoui ; il tente de les attraper, de les cerner avant que...
Thierry Cecille
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44