La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Dominique Sigaud

A propos

Aller (se) voir ailleurs Entre désir et combat, Dominique Sigaud n’aura eu de cesse d’interroger les conflits dans le monde comme s’ils étaient aussi l’expression de ceux, intimes, qui brûlent en elle. Et d’y porter le fer de la langue. Et si l’écriture était une forme d’érosion ? Si chaque livre d’une œuvre était un morceau de falaise qui se détachait d’un continent, happé par une mer sculpteuse qui ne laisserait, au final, qu’une île singulière et mouvante, libérée enfin de ce qui la tenait attachée au continent. Une histoire de libération en somme. On se dit ça quand on a lu les livres de Dominique Sigaud et que paraît Dans nos langues. On retrouve dans ce nouvel opus la trace de tous les livres précédents, depuis L’Hypothèse du désert jusqu’à Partir, Calcutta. On y retrouve aussi un perpétuel questionnement, des...
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193

Glottautobiographie

Dominique Sigaud se penche sur une vie de combats en alternant les récits de ses voyages et les tentatives d’émancipation personnelle. Comme elle l’avait fait dans La Part belle et Tendres rumeurs, Dominique Sigaud radioscopie sa vie dans un livre qui rassemble, comme autant d’épisodes, huit textes denses où la pensée et l’écriture ne lâchent rien de leurs exigences. Mais, ici, contrairement aux deux livres cités, les fragments rassemblés ne sont pas le symptôme d’une fêlure, d’une souffrance. Au contraire, chaque texte...
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193

Dire l’alphabet du monde

En un peu plus de vingt-cinq ans, Dominique Sigaud a bâti une œuvre comme on mène un combat. Contre la domination des puissants, pour l’affranchissement de soi. Un combat porté par la langue. Charleval est un village provençal un peu endormi. Pas de ceux qu’on trouve sur les cartes postales. Une fontaine entre l’église et la mairie sert de point de rendez-vous : « ma maison est introuvable, attendez-moi là et je vous conduirai. » Malgré un troupeau de moutons sur la route, la romancière arrive très vite : « suivez-moi. » On sort du bourg, on emprunte une route qui fait craindre de...
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193

Ouvrage chroniqué

La Malédiction d’être fille
de Dominique Sigaud
2019
Romancière et essayiste, Dominique Sigaud plonge le fer de son écriture dans les plaies vives de nos sociétés. Son nouvel opus met en lumière les crimes commis à grande échelle contre les filles et le silence qui les entoure. C’est à un défrichage que La Malédiction d’être fille peut faire penser : cette manière urgente de nettoyer un champ, d’y rendre possible un retour à la vie. Le champ ici est à l’échelle de la planète. Il n’est pas fait de terre, cailloux, et herbes. Il est constitué d’humains : d’hommes, de femmes, d’enfants. De garçons et de filles. De bourreaux, de victimes et de millions de Ponce Pilate. Dès les premières pages, on saisit l’étendue de la tâche que l’écrivaine s’est donnée. Dire quels sorts on réserve, sur toute la planète, aux filles. Dire les avortements choisis (le fœticide), les...
Thierry Guichard
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207