La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Georges Perros

A propos

La vie la plus proche « Contrebandier de la littérature » et explorateur entêté de son territoire intime, Georges Perros (1923-1978) nous offre une œuvre en archipel : notes, poèmes et correspondance dessinent un autoportrait passionnant et émouvant. Que pouvaient-ils bien penser, ces Bretons de Douarnenez, de cet homme étrange, équipé de sa pipe et de sa vieille moto, toujours vêtu du même pantalon, de la même veste ? Il était venu s’installer là, de nombreuses années auparavant, une femme l’avait rejoint, qu’il avait fini par épouser devant Monsieur le Maire, et puis il avait eu des enfants, trois au total, on le voyait les conduire à l’école, et puis il partait de son côté. Il allait de bistrot en bistrot, ou filait sur les routes, vers l’intérieur des terres ou vers la pointe du Raz, ou alors se réfugiait dans une sorte de...
juillet 2011
Le Matricule des Anges n°125

Bibliographie

• Papiers collés, Gallimard, 1960 ; « L’imaginaire », 1986 • Poèmes bleus, Gallimard, 1962 • Une vie ordinaire, Gallimard, 1967 ; « Poésie/Gallimard », 1988 • Papiers collés 2, Gallimard 1973 ; « L’imaginaire », 1989 • Papiers collés 3, Gallimard, 1978 ; « L’imaginaire », 1994 • L’Ardoise magique, Givre, 1978 • Lectures, Le Temps qu’il fait, 1981 • Lexique, Calligrammes, 1981 •...
juillet 2011
Le Matricule des Anges n°125

Derrière les lignes

En compagnie de Thierry Gillybœuf, un de ses premiers biographes, tentons d’approcher Perros, au plus près de ce que fut sa vie – ordinaire ? – que l’écriture sut à la fois noter et transfiguer. Thierry Gillybœuf est un traducteur singulier de l’anglais et de l’italien. Il a entrepris, avec une démesure sans doute admirable, la traduction des poésies complètes de Herman Melville et, surtout, du Journal de 6600 pages de Henry David Thoreau (à paraître à partir de 2012 chez Finitude). Mais cela ne l’empêche pas de continuer à escorter Perros, dont il évoqua la silhouette littéraire en...
juillet 2011
Le Matricule des Anges n°125

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Œuvres
de Georges Perros
2017
Lmda N°189 Partons, en un voyage au long cours, à la (re)découverte de Georges Perros (1923-1978) : raté magnifique, vrai vivant, écrivain unique. Sans doute Georges Perros sourirait-il (avec ce mélange qui lui est propre d’autodérision affichée et de secret orgueil) de se voir ainsi consacré  : rien que le titre – Œuvres – lui semblerait sans doute comme déplacé, peut-être irait-il alors jusqu’à crier à l’imposture. Son étonnement viendrait aussi de voir, ici rassemblées, toutes ces pages, qu’il avait écrites de manière désordonnée et...
La fraternité de nos vies
janvier 2018
Correspondance 1953-1967
de Jean Paulhan , Georges Perros
2009
Lmda N°103 En 1950, Georges Perros se rend au Caire pour y rencontrer l’auteur de Les Îles, ce roman qui l’a confirmé dans son désir de devenir écrivain. Jean Grenier lui conseille alors d’envoyer ses « pensées » (celles des futurs Papiers collés) à La NRF, pour une éventuelle publication… Commence ainsi un échange de lettres qui s’achèvera un an avant la mort de Paulhan. Les amateurs de correspondance...
Correspondance
mai 2009
Correspondance 1946-1978
de Georges Perros , Gérard Philipe , Anne Philipe
2008
Lmda N°98 À tour de rôle, Georges Perros et le couple Philipe prennent la plume. Une amitié tendre en toutes lettres. Il est des amitiés étonnantes. Quoi de commun entre le flamboyant Gérard Philipe et le ruminant Perros ? Apparemment rien, et pourtant il y eut entre eux affection, confiance et confidences. Tout commence à la Libération, à Paris, en cette année 1944. Gérard Philipe et Georges Poulot (qui ne s’appelait pas encore Perros) sont attirés par les planches. Tous deux entrent au Conservatoire où ils...
Voix mêlées
novembre 2008