La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Hélène Bessette

A propos

Nom de code : LNB7 Missionnaire aux côtés de son mari pasteur, institutrice puis femme de ménage, Hélène Bessette « de chez Gallimard » (1918-2000) aura eu un destin peu commun. Mais elle fut surtout une des voix les plus originales du paysage romanesque français des années 1960, auteure d’une œuvre à la fois inclassable et d’une radicale modernité. Réédition de Lili pleure. Hélène Bessette répétait à ses enfants qu’elle serait « connue trente ou cinquante ans » après sa mort. Heureusement pour elle, la postérité s’est montrée moins ingrate : son retour à la lumière s’est fait six ans après sa disparition, mais entre la parution d’Ida ou le délire, son dernier roman publié par Gallimard en 1973, et la publication du Bonheur de la nuit par Laure Limongi aux éditions Léo Scheer en 2006, son œuvre aura connu une longue éclipse. Une œuvre certes située loin des goûts de l’époque, refusant tout conformisme, à la fois radicale et exigeante, méprisant les...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Mystère B7

Je l’ai lue pour la première fois il y a une dizaine d’années quand elle n’était pour moi que le nom d’un fantôme, écrivain méconnue dont je n’aurais su citer plus de trois titres mais dont je captais l’aura palpable. Il s’agissait alors de revenir à son œuvre, de la révéler, de la sortir de la zone de relégation et d’oubli où elle était délaissée depuis plus de trente ans, et sans doute...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Une parole en colère

En 1964, Marguerite Duras écrivait dans L’Express : « La littérature vivante, pour moi, pour le moment, c’est Hélène Bessette, personne d’autre en France. » À une époque où le Nouveau Roman triomphe (Nathalie Sarraute ayant publié quelques années plus tôt L’Ère du soupçon), où la littérature narrative traditionnelle s’épuise, l’œuvre d’Hélène Bessette apparaît comme un astre unique et...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Ouvrage chroniqué

Ida
de Hélène Bessette
2020
Initialement publié par Gallimard en 1973 sous le titre Ida ou le délire, Ida fut le dernier roman à paraître du vivant d’Hélène Bessette (1918-2000), avant d’être réédité successivement par Léo Scheer en 2009 et au Nouvel Attila en 2018. Femme de ménage (ce que fut d’ailleurs l’auteure à la fin de sa vie), Ida vient de mourir, renversée par un camion alors qu’elle traversait la chaussée en dehors du passage clouté (de la même façon que Bessette a traversé son siècle, au plus loin des canons romanesques de l’époque). Pour ceux qui l’ont côtoyée, à commencer par sa patronne, madame...
Didier Garcia
janvier 2021
Le Matricule des Anges n°219